Charles Michel rassure Angela Merkel sur la stabilité de la Belgique

21/11/14 à 15:41 - Mise à jour à 15:41

Source: Belga

Le nouveau gouvernement belge a fait des choix clairs en matière de réformes économiques structurelles et ne s'occupera par d'une nouvelle réforme de l'Etat, préférant la stabilité, a indiqué en substance vendredi le Premier ministre Charles Michel à la chancelière allemande Angela Merkel lors d'une rencontre à Berlin.

Charles Michel rassure Angela Merkel sur la stabilité de la Belgique

Charles Michel et Angela Merkel © Belga

Les deux chefs de gouvernement s'étaient déjà rencontrés le mois dernier à Ypres en marge d'une commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale. Mais vendredi, M. Michel s'est rendu à Berlin, pour la quatrième visite à un pays voisin depuis son entrée en fonction début octobre. Mme Merkel semble très intéressée par la situation politique belge, ainsi que par les réformes annoncées et la stabilité de la coalition gouvernementale. "Nous consacrons notre énergie à renforcer l'économie", est le message de M. Michel à la chancelière. Mais de profondes réformes ne doivent mettre en cause la cohésion sociale. "La Belgique est une économie ouverte, qui est étroitement liée à la situation économique et sociale en Allemagne", a affirmé le Premier ministre lors d'une conférence de presse conjointe avec Mme Merkel. Les deux dirigeants ont discuté concrètement des réformes des pensions et du marché du travail en Belgique. Ils ont également abordé le partenariat transatlantique de commerce et d'investissement (TTIP), actuellement en cours de négociation. entre l'Union européenne et les Etats-Unis. "Il est important qu'il n'y ait pas de malentendu", a souligné M. Michel. Les deux chefs de gouvernement ont aussi parlé du plan d'investissements de 300 milliards d'euros, que la Commission européenne doit présenter la semaine prochaine.

En savoir plus sur:

Nos partenaires