Ceux qui ont couvert la pédophilie dans l'Eglise "sont coupables"

28/09/15 à 18:12 - Mise à jour à 18:15

Source: Belga

Le pape François a une nouvelle fois dénoncé lundi le comportement de ceux, "y compris certains évêques", qui sont "coupables" d'avoir couvert les crimes pédophiles commis dans l'Eglise.

Ceux qui ont couvert la pédophilie dans l'Eglise "sont coupables"

© AFP

"On ne peut pas couvrir" les actes des prêtres pédophiles et "ceux qui les ont couverts sont coupables, y compris certains évêques", a souligné le pape lors d'une conférence de presse dans l'avion qui le ramenait des Etats-Unis.

"Les abus sexuels, il y en a partout : dans l'environnement familial, le voisinage, les écoles, les salles de sport", a rappelé le pontife argentin. "Mais quand un prêtre commet un abus, c'est très grave, parce que sa vocation est de faire croître l'enfant, la jeune fille, vers l'amour de Dieu, vers la maturité affective, vers le bien", a-t-il ajouté.

Dimanche à Philadelphie, le pape avait reçu des victimes d'actes pédophiles et déclaré devant des évêques américains: "Dieu pleure. Les crimes et les péchés d'abus sexuels sur des enfants ne doivent plus rester secrets" et les responsables "répondront de leurs actes". "J'ai parlé durement", a-t-il dit ensuite dans l'avion.

Quelques jours plus tôt à Washington, il s'était en revanche attiré les foudres d'organisations de victimes pour avoir exprimé sa "compassion" envers les évêques américains. "Je m'adressais à tous les évêques des Etats-Unis et j'ai ressenti le besoin d'exprimer ma compassion face à une chose horrible: nombre d'entre eux ont souffert, ils ne savaient pas", a-t-il expliqué.

Il a cependant précisé comprendre ceux ou celles qui ne veulent pas pardonner: "Une fois, une femme m'a raconté: 'Quand ma mère a appris que j'avais été abusée, elle a blasphémé contre Dieu, elle a perdu la foi et elle est morte athée'". "Je comprends cette femme, et Dieu, qui est meilleur, la comprend également. Je suis sûr que Dieu l'a accueillie. Parce que ce qui a été détruit, c'était sa propre chair, la chair de sa fille. Je ne juge pas quelqu'un qui ne peut pas pardonner", a-t-il déclaré.

Le scandale des prêtres pédophiles a grandement contribué à discréditer l'Eglise catholique. Des cas concernant des dizaines de milliers de mineurs ont été révélés, concernant essentiellement les années 1960-1980. Des dizaines d'évêques ont aussi refusé d'écouter leurs plaintes et ont protégé les prêtres accusés.

Début juin, le Vatican a créé une nouvelle instance pour juger les évêques qui se seraient rendu coupables d'avoir protégé des prêtres pédophiles.

Nos partenaires