Cette année, même Halloween a peur des clowns américains

31/10/16 à 07:51 - Mise à jour à 07:51

Source: Afp

Les costumes de la fête américaine d'Halloween célèbrent tout ce qui est effrayant ou macabre. Mais cette année, l'habit de clown aux Etats-Unis est décidément trop sinistre pour être porté.

Cette année, même Halloween a peur des clowns américains

© iStock

Le 31 octobre, des millions d'enfants déguisés en sorcières, cadavres, ou squelettes seront dans les rues pour aller de porte en porte réclamer des friandises, dans une atmosphère festive et bon enfant.

Et des millions d'adultes seront aussi déguisés pour fêter Halloween dans des lieux publics ou fêtes privées.

Mais le costume de clown sera sans doute peu prisé.

Les grands magasins américains Target ont arrêté de commercialiser les masques de clown, a indiqué leur porte-parole Joshua Thomas.

"Tu ne peux pas t'habiller en clown, les gens vont penser que tu es un vrai clown", disait récemment un enfant à un de ses copains dans un magasin de déguisement américain.

Le clown mascotte de McDonald's, Ronald McDonald, se fait rare dans les restaurants de la chaîne, en raison "de l'effet actuellement provoqué" par l'apparition de ce type de personnage, selon la chaîne.

Les clowns méchants font partie de la panoplie traditionnelle des films d'horreur et maisons hantées des parcs d'attraction.

Mais aux Etats-Unis, la psychose est bien réelle, et sur internet bruissent les rumeurs d'agressions commises par des clowns sinistres.

De mauvais plaisantins alimentent le cycle de la peur par de vraies-fausses apparitions menaçantes.

Des incidents ont été rapportés dans plus de 20 Etats américains: des blagues de mauvais goût ou des canulars provoquant quelques arrestations.

Et des clowns sinistres ont été observés jusqu'en Australie, en Europe ou en Amérique du sud.

Du coup, la peur du clown n'est plus drôle. Un peu partout aux Etats-Unis, les autorités mettent en garde contre toute utilisation déplacée du costume comique le 31 octobre.

"Savez-vous que vous pouvez être arrêté si vous portez un masque de clown avec l'intention de troubler l'ordre public ?", a averti sur Twitter le bureau du shérif de Palm Beach, en Floride.

Une porte-parole de la police de Miami, Yelitza Cedano Hernandez, a expliqué à l'AFP qu'il n'était pas interdit de s'habiller en clown.

Mais "si ce canular aboutit à ce que quelqu'un soit blessé, l'auteur sera arrêté, et la famille de la victime pourra l'attaquer en justice", a-t-elle prévenu.

Pour mieux se faire comprendre, la police a diffusé une vidéo montrant un garçon renversé par une voiture, alors qu'il fuyait un clown effrayant visiblement tapi dans l'ombre.

Une tradition 'pervertie'

Le comté de Kemper dans le Mississippi a carrément banni tous les costumes de clown jusqu'à après Halloween, et a promis une amende de 150 dollars pour quiconque violerait cette interdiction.

Un certain nombre d'administrations scolaires ont interdit les costumes de clowns dans les traditionnels défilés d'Halloween, comme dans le New Jersey et le Connecticut ou encore le Colorado.

Les faux clowns ne font plus rire l'Amérique et les clowns professionnels, eux, sont atterrés.

"Les gens qui s'habillent en +clowns de la peur+ ne sont pas des vrais clowns", clame Randy Christensen, président de l'Association mondiale des clowns, basée aux Etats-Unis.

"Ils prennent quelque chose d'innocent et de sain et le pervertissent pour créer la peur", a-t-il déploré.

Mais les vrais clowns "restent dans le côté positif des choses, offrant un spectacle drôle et familial", souligne-t-il.

Il n'y a que des professionnels comme Nelson Albareda, gérant d'une touristique maison des horreurs à Miami, pour se réjouir de la situation.

"Cela fait 16 ans que je suis dans l'industrie d'Halloween. Beaucoup de gens ont une phobie des clowns, donc il n'y a rien de nouveau pour nous", explique-t-il.

"Maintenant on en fait tout un foin sur les réseaux sociaux", poursuit-il. "C'est tant mieux pour nous".

Nos partenaires