CETA: La Wallonie, pionnière ou archaïque ?

28/10/16 à 09:10 - Mise à jour à 09:21

Source: Le Vif/l'express

En s'opposant au Ceta, Paul Magnette est devenu, au choix, le nouveau héros altermondialiste ou un irresponsable dogmatique. La vérité est sans doute au milieu.

"Vous savez comment l'on présente désormais la Wallonie au Canada ? Une région pauvre où l'on parle le français. " Vincent Reuter, administrateur délégué de l'Union wallonne des entreprises (UWE), fait preuve d'un humour cynique lorsqu'il évoque sa rage de voir la majorité régionale PS-CDH mener jusqu'au bout sa fronde contre le traité de libre-échange entre l'Union européenne et le Canada (Ceta). " Nous sommes les seuls en Europe à s'y opposer, peste le patron des patrons. Cela signifie donc que tous les autres Etats membres sont incapables de lire un traité convenablement ou de déceler les chausse-trappes ? Franchement... Bien sûr, les préoccupations exprimées en matière sociale ou environnementale sont valables. Mais à nos yeux, le traité y répond déjà. "
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires