Cessez-le-feu : premiers pourparlers russo-ukrainiens sur la ligne de front

26/09/14 à 20:59 - Mise à jour à 20:59

Source: Belga

Militaires russes et ukrainiens se sont rencontrés vendredi pour la première fois à proximité de la ligne de front afin de discuter de la mise en oeuvre du cessez-le-feu dans l'est de l'Ukraine, a rapporté l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

Cessez-le-feu : premiers pourparlers russo-ukrainiens sur la ligne de front

© Reuters

"Nous pouvons confirmer que nous avons accepté une invitation de la partie ukrainienne pour que des observateurs de la Mission spéciale d'observation assistent aux pourparlers préliminaires d'officiers militaires russes et ukrainiens", a indiqué l'OSCE dans un communiqué. Ces discussions se sont déroulées dans la localité de Soledar, dans la région de Donetsk, dans la zone sous contrôle de l'armée ukrainienne.

L'OSCE ne précise pas si des rebelles prorusses ont participé aux discussions, mais leur présence a été confirmée par une source diplomatique ukrainienne et par les rebelles eux-mêmes.

Dans un communiqué, l'armée ukrainienne a précisé que 76 militaires russes avaient participé à la rencontre. Kiev a ajouté que les pourparlers visaient à mettre en oeuvre les dispositions du mémorandum signé le 20 septembre à Minsk par l'Ukraine, les rebelles, la Russie et l'OSCE: retrait des mines et des armes de gros calibre dans une zone tampon de 30 km le long de la ligne de front. Les discussions de vendredi ont porté sur la division de la zone tampon en quatre ou cinq secteurs qui seront observés par de trois à cinq groupes d'observateurs de l'OSCE, accompagnés de représentants de l'Ukraine et de la Russie, selon Kiev.

Le ministère russe des Affaires étrangères a en revanche démenti la participation directe de militaires russes à ces négociations, assurant que la mise en oeuvre du cessez-le-feu était discutée entre l'Ukraine et les rebelles. "Le rôle de la partie russe, en tant que membre du groupe de contact, consiste à fournir une assistance nécessaire à ce processus", a expliqué Moscou.

Depuis le début des affrontements dans l'est de l'Ukraine entre l'armée régulière et les rebelles prorusses en avril, Moscou dément toute présence de ses troupes et de ses armes sur le sol ukrainien, contrairement à ce qu'affirment Kiev et les Occidentaux. La trêve est globalement respectée sur la ligne de front depuis les dernières discussions de Minsk le 20 septembre. Les affrontements ont fait plus de 3.200 morts dans la région depuis avril.

En savoir plus sur:

Nos partenaires