Ces Vénézuéliens qui fuient la misère (en images)

06/03/18 à 13:47 - Mise à jour à 13:50

A cause de la pauvreté, des milliers de Vénézuéliens quittent leur pays pour rejoindre l'Equateur, le Chili, le Pérou ou l'Argentine en bus, faute d'un autre moyen moins coûteux. L'agence Reuters les a accompagnés pendant neuf jours dans leur voyage vers ce qu'ils espèrent être une vie meilleure.

De plus en plus de Vénézuéliens sont contraints de partir de leur pays, pour fuir la misère. Pour eux, c'est la seule option. Avec une monnaie nationale pratiquement sans valeur et le transport aérien hors de prix, sauf pour l'élite, prendre le bus est leur seule solution. Direction un autre pays d'Amérique latine, en attente de jours meilleurs. Une journaliste et un photographe de l'agence Reuters les ont suivi pendant leur voyage.

Le reportage complet de Alexandra Ulmer, accompagnant cette série de photos prises par Carlos Garcia Rawlins, est disponible (en anglais) sur le site de Reuters.

Nos partenaires