Ces nombreux Russes en exil

31/05/18 à 22:12 - Mise à jour à 22:11

Source: Afp

Ils sont journalistes, activistes ou artistes. Comme Arkadi Babtchenko, ils sont des dizaines critiques du pouvoir et parfois craignant pour leur sécurité à avoir quitté la Russie pour l'Ukraine, les pays baltes ou l'Europe occidentale depuis le retour au Kremlin de Vladimir Poutine en 2012.

"Je suis arrivé à Kiev le 9 août 2015 avec mes affaires et mon chien. Pour des motifs politiques", raconte à l'AFP Evguéni Lesnoï, 44 ans. Pour cet ancien journaliste de la chaîne publique NTV, les ennuis ont commencé quand il a été arrêté lors d'une manifestation contre "l'occupation de la Crimée", en mars 2014.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires