"Certaines filles ont l'accusation de viol facile"

11/10/12 à 21:49 - Mise à jour à 21:49

Source: Le Vif

Un élu républicain du Wisconsin, dans le nord des Etats-Unis, a estimé que "certaines filles avaient l'accusation de viol facile", quelques semaines après des propos polémiques sur le "viol véritable" tenus par un autre républicain du Missouri.

"Certaines filles ont l'accusation de viol facile"

© Thinkstock - Image d'illustration

Se rappelant des avertissements de son père contre toute relation sexuelle avant le mariage, Roger Rivard, 60 ans, élu au parlement de son Etat, a déclaré mercredi au quotidien local Milwaukee Journal Sentinel: "Souviens-toi, Roger, si tu le fais quand même, certaines filles ont l'accusation de viol facile". L'élu évoquait le cas d'un lycéen inculpé pour agression sexuelle après avoir eu une relation avec une mineure. Il avait déjà tenu des propos similaires en décembre.

Le candidat républicain à la vice-présidence, Paul Ryan, élu du Wisconsin au Congrès, qui doit débattre jeudi soir avec le vice-président démocrate Joe Biden, en vue du scrutin du 6 novembre, a rapidement retiré son soutien à Roger Rivard. Selon M. Rivard, son père l'aurait prévenu: "+Si tu le fais, souviens-toi qu'une relation consensuelle peut se transformer en viol en un clin d'oeil+".

"Car tout d'un coup une jeune femme tombe enceinte, les parents sont fous de rage et elle ne va pas dire: +ah oui, c'était prévu+. Tout ce qu'elle et ses parents ont à dire est qu'il s'agissait d'un viol car elle était mineure", a poursuivi Roger Rivard. Trois heures après avoir parlé au journal, le candidat a envoyé une déclaration indiquant qu'il espérait que ses propos ne seraient pas "mal compris" et qu'il estimait que le viol était "un horrible acte de violence". Todd Akin, candidat républicain au Sénat dans le Missouri, avait suscité la consternation en déclarant fin août: "De ce que j'entends de la bouche des médecins, la grossesse après un viol est très rare (...). S'il s'agit d'un véritable viol, le corps de la femme essaie par tous les moyens de bloquer tout ça". Le camp républicain avait rapidement cessé de soutenir financièrement Todd Akin, mais récemment plusieurs responsables du parti lui ont fait part de leur soutien.

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires