Centrafrique: les USA envisagent des sanctions "ciblées"

27/01/14 à 06:42 - Mise à jour à 06:42

Source: Le Vif

Les États-Unis envisagent de prendre des sanctions "ciblées" contre ceux qui favorisent la violence en Centrafrique, a indiqué dimanche le secrétaire d'État américain John Kerry.

Centrafrique: les USA envisagent des sanctions "ciblées"

© Reuters

"Les États-Unis sont prêts à envisager des sanctions ciblées contre ceux qui déstabilisent encore davantage la situation ou poursuivent leurs propres intérêts en favorisant ou encourageant la violence", a précisé M. Kerry dans un communiqué.
Bangui a de nouveau été dimanche le théâtre de violences entre chrétiens et musulmans, en dépit de l'élection de la présidente Catherine Samba Panza, censée avec son nouveau gouvernement pacifier le pays.

Dans la capitale centrafricaine, violences, tirs et tentatives de pillages se concentraient dimanche autour du quartier du PK-5, au centre-ville, le poumon commercial de la capitale, avec ses centaines de magasins appartenant pour la plupart à des musulmans.

Le nouveau gouvernement "offre au peuple de la Centrafrique une opportunité pour reconstruire la société et restaurer sa tradition de tolérance", a encore souligné M. Kerry. Ce dernier a prévenu les fauteurs de troubles des deux camps que les Etats-Unis et ses alliés "continueraient à travailler sans relâche pour juger et punir tous ceux qui se sont rendus responsables d'atrocités en Centrafrique".

Rappelant les appels du président américain Barack Obama en faveur de la paix en Centrafrique, il a réaffirmé l'engagement de son pays aux côtés de la présidente Samba Panza dans ses efforts pour restaurer la confiance entre les deux communautés et organiser des élections d'ici à février 2015.

Nos partenaires