Ce faux coup d'Etat belge fabriqué par Churchill

25/07/15 à 11:07 - Mise à jour à 02/09/15 à 13:41

Source: Le Vif/l'express

Il s'agit de rabaisser le rôle héroïque de la Résistance pour mieux la mettre sur la touche. Les Alliés n'attendent que cela : ils n'hésitent pas à classer la Belgique aux côtés de l'Italie et de la Grèce "parmi les pays instables nécessitant une assistance politique et militaire".

Winston Churchill n'était pas homme à s'exprimer à la légère. Ce que le Premier ministre britannique juge bon de révéler devant les députés de la Chambre des Communes à Londres, le 8 décembre 1944, est d'une extrême gravité. "Fin novembre devait éclater en Belgique ce que les Allemands appellent un putsch, afin de renverser le gouvernement de M. Pierlot." Qui oserait mettre en doute la parole du "vieux lion" indomptable, qui mène depuis quatre ans la croisade contre Hitler ?
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires