Catalogne, Ecosse, Kurdistan irakien: "La seule alternative, c'est le fédéralisme"

08/10/17 à 10:05 - Mise à jour à 10:05
Du LeVif/l'Express du 06/10/17

Chercheur à l'Institut du fédéralisme de l'université de Fribourg, Nicolas Schmitt juge Mariano Rajoy responsable du fiasco en Catalogne pour ne pas avoir su donner corps aux avancées fédérales de l'Espagne.

Le référendum sur l'indépendance de la Catalogne est-il l'illustration de l'échec de l'instauration d'un fédéralisme négocié en Espagne ?

Depuis sa Constitution de 1978 et la création d'un " Etat des autonomies " avec des communautés autonomes, l'Espagne était considérée, dans la littérature universelle, comme un quasi-Etat fédéral, si ce n'est une véritable fédération. Mais cela ne veut rien dire si des efforts ne sont pas constamment entrepris pour donner corps à cette notion. Autre cas similaire : l'Ukraine, qui a toujours méprisé ses régions russophones. On a vu le résultat avec la sécession du Donbass. Un tel traitement ouvre la porte à toute manipulation, en l'occurrence venue de Moscou.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos