Carambolage monstre en Angleterre

05/11/11 à 13:11 - Mise à jour à 13:11

Source: Le Vif

Un carambolage monstre survenu vendredi soir par un épais brouillard sur une autoroute détrempée du sud-ouest de l'Angleterre impliquant 27 véhicules a fait plusieurs morts et 43 blessés, selon un dernier bilan de la police.

Carambolage monstre en Angleterre

© Belga

La télévision a montré une file de véhicules en feu après que 26 voitures et camions furent entrés en collision sur l'autoroute M5, près de la ville de Taunton, dans le sud-ouest de l'Angleterre.


On pouvait voir des dizaines de pompiers en train de tenter de désincarcérer des personnes coincées dans leurs véhicules sur l'autoroute en direction du nord qui a été fermée à la circulation et qui ne devrait pas rouvrir avant 24 heures.

"Il y aurait entre 40 blessés, dont 10 grièvement, et plusieurs personnes auraient trouvé la mort", a indiqué Paul Slave, membre des pompiers et des services de secours, a la BBC. Il s'agirait "du pire accident de la circulation avec autant de véhicules dont on puisse se souvenir en Angleterre".


Des témoins oculaires ont affirmé avoir entendu des explosions et vu des véhicules en feu. "J'ai entendu un grand nombre d'explosions", a raconté Jason Sharp à la BBC, qui a vu l'accident depuis les locaux d'un club de rugby situé à proximité. "Des réservoirs d'essence, je crois, ont explosé en l'air et une fumée noire se répandait dans l'atmosphère. Plusieurs poids lourds étaient en feu".

Un bilan qui s'alourdit

La police a par ailleurs revu ce matin à la hausse le nombre de blessés, de 35 à 43, sans préciser la gravité des blessures. Selon le président de l'Association automobile, Edmung King, il s'agit du pire accident en Grande-Bretagne depuis deux décennies, le dernier accident comparable, qui avait impliqué 51 véhicules et fait
10 morts, remontant à 1991.

Des témoins oculaires ont affirmé avoir entendu des explosions et vu des véhicules s'embraser ainsi que des blessés gisant sur le
macadam. A l'arrivée de la police et des secours, "de nombreux véhicules étaient en flammes et ont été carbonisés", a précisé M. Bangham. Une résidente, Bev Davies, a indiqué à la BBC que l'incendie s'étendait sur quelque 200 mètres de long. "Au moins deux semi-remorques semblaient transporter une importante quantité d'essence", ce qui expliquerait la violence de l'incendie, a ajouté sur BBC un membre des services de secours, Paul Slaven, affirmant ne pas disposer d'éléments sur un éventuel transport de matériaux toxiques ou chimiques par les camions.


Les incendies n'ont été éteints qu'au bout de plusieurs heures de lutte, mais les services de secours étaient toujours sur place, samedi matin, afin de dégager la chaussée.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires