Cameroun : la Cour suprême rejette les demandes d'annulation de la présidentielle

20/10/11 à 09:04 - Mise à jour à 09:04

Source: Le Vif

La Cour suprême du Cameroun a rejeté dans la nuit de mercredi à jeudi les recours de candidats en annulation totale ou partielle de la présidentielle du 9 octobre.

Cameroun : la Cour suprême rejette les demandes d'annulation de la présidentielle

© REUTERS

La Cour a rejeté 15 des 18 recours des recours des candidats, trois autres recours ayant fait l'objet d'un désistement de leur auteur pendant l'audience. Les résultats de la présidentielle pourront donc être proclamés par la Cour suprême vendredi, comme annoncé mercredi à la mi-journée.

Le principal parti d'opposition le Social democratic Front (SDF) du principal adversaire de Paul Biya, John Fru Ndi, avait présenté 9 demandes d'annulation. Le SDF s'est désisté dans deux cas mais les sept autres ont été rejetés.

"Le recours du SDF est recevable dans la forme. Au fond, il n'est pas justifié. Il est par conséquent rejeté", a répété à plusieurs reprises la Cour.

Pendant l'audience, John Fru Ndi, opposant historique, avait affirmé: "Nous avons besoin de justice. Donnons un chance à la démocratie et à la justice." A sa sortie de l'audience, il a assuré: "Moi, John Fru Ndi, je vais manifester. Je ne veux plus accepter toutes les gabegies de ce pays."

L'opposition accuse le président sortant Paul Biya, 78 ans, au pouvoir depuis 1982, d'avoir verrouillé le système électoral à son avantage.

"Nous (...) rejetons tout résultat que pourra déclarer le Conseil constitutionnel", avaient écrit lundi M. Fru Ndi et six autres candidats dans un document intitulé "déclaration de Yaoundé".

Levif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires