"C'était Dahl le mauvais garçon... il s'autorisait toutes les bêtises!"

13/09/16 à 14:00 - Mise à jour à 16:07

Source: Le Vif/l'express

Illustrateur fétiche de Roald Dahl depuis la fin des années 1970, Sir Quentin Blake a su enchanter plusieurs générations d'enfants. Conversation avec un génie.

Que cherchez-vous à exprimer par le dessin ?

Le dessin est un langage à part, qui vous permet d'exprimer des choses que les mots ne peuvent pas toujours dire. C'est ce qui m'a toujours fasciné avec l'illustration, ce rapport si étrange et unique entre les dessins et les mots. Vous ne vous dites pas : " Je vais faire untel ainsi, ou untel comme ça ", il y a quelque chose qui naît du dessin et que vous n'aviez pas anticipé. C'est en dessinant un personnage, par exemple, que vous allez mieux comprendre qui il est profondément. Je crois que par le dessin on peut faire rire des gens malades mais aussi leur parler d'une façon nouvelle et singulière.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires