C'est le moment de (re)lire Yanis Varoufakis

18/06/16 à 16:15 - Mise à jour à 16:15

Source: Le Vif/l'express

Le 6 juillet 2015, le ministre des finances du gouvernement d'Alexis Tsipras, Yanis Varoufakis, démissionnait de son poste, afin, disait-on, de rendre les négociations en cours, entre la Grèce et les autorités financières européennes, plus aisées.

Quelques jours plus tard, le secret de polichinelle était levé : dans un entretien avec les journalistes de New Statesman, Varoufakis révélait que la véritable raison de son départ était le refus manifesté par ses collègues de le suivre dans son désir de voir le pays quitter la zone euro. Se plier aux diktats formulés par les représentants de la Banque centrale européenne, du Fonds monétaire international et de la Commission européenne, était, pour Varoufakis, la meilleure manière de trahir et la Grèce, et l'Europe ; il fallait une autre stratégie. Comme le context...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos