Myriam Leroy
Myriam Leroy
Journaliste
Opinion

23/09/16 à 10:10 - Mise à jour à 10:14

C'est le moment de...(re)lire "pastorale américaine"

En fait, ce serait mentir que d'affirmer que c'est le moment de (re)lire Philip Roth. Car il n'y a pas de moment précis pour le lire. Roth est un compagnon intemporel, toutes les occasions sont bonnes pour parcourir son oeuvre tant tout ce qu'il écrit pose un foisonnement de questions universelles avec une clairvoyance sur laquelle le temps n'a pas de prise.

Il n'empêche, à chaque fois que l'actualité récite sa litanie de noms de jeunes terroristes, que les profs ou voisins des kamikazes expriment leur sidération, la Pastorale américaine ressurgit. Elle est d'autant plus d'actualité que cette fois, chez nous, il est question de femmes fanatisées - soit l'angle mort de la réflexion sur la radicalisation.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires