Burundi: une manifestation anti-belge à Bujumbura

10/10/15 à 14:47 - Mise à jour à 15:00

Source: Belga

Une manifestation "anti-belge" a rassemblé samedi matin quelques centaines de personnes devant l'ambassade de Belgique à Bujumbura, au lendemain de l'annonce de la demande du gouvernement burundais de remplacer l'ambassadeur Marc Gedopt, une requête assez inhabituelle dans les usages diplomatiques, a-t-on appris de sources concordantes.

Burundi: une manifestation anti-belge à Bujumbura

© Belga

L'agence Belga a reçu des photos montrant des manifestants défilant devant l'ambassade de Belgique puis s'asseyant devant le bâtiment. L'un d'eux brandit une banderole au texte illisible. A Bruxelles, les Affaires étrangères ont confirmé la tenue de cette manifestation, estimant le nombre de participants à "quatre à cinq cent" personnes. Il s'agit, selon un témoin qui a requis l'anonymat, de jeunes des Imbonerakure, les membres de la Ligue de jeunesse du parti du président Pierre Nkurunziza, le Conseil national pour la défense de la démocratie - Forces pour la défense de la démocratie (CNDD-FDD). Ce mouvement est accusé d'intimider les opposants et l'ONU le qualifie de "milice". Le gouvernement burundais a demandé vendredi à Bruxelles, par le biais d'une note verbale, le remplacement de son ambassadeur en poste à Bujumbura, Marc Gedopt, et annonçant le retrait de son agrément en raison "d'une dégradation de la confiance" entre les deux pays. "Cette décision a pour but de renforcer nos relations avec la Belgique", a expliqué une source à Radio France Internationale (RFI). Une autre source a évoqué "des mensonges" de l'ambassadeur à Bujumbura - actuellement en vacances au Canada, selon le journal 'La Libre Belgique'. Cette procédure consistant à déclarer un ambassadeur persona non grata est, bien que conforme à la convention de Vienne, rarement utilisée - de surcroit pour des diplomates belges -, a-t-on souligné de source diplomatique.

En savoir plus sur:

Nos partenaires