17/02/18 à 12:00 - Mise à jour à 12:27
Du Le Vif/L'Express du 15/02/18

Brexit: "un bon divorce vaut mieux qu'un raccommodage permanent"

En Europe, Jean-Claude Juncker, président de la Commission, et surtout Donald Tusk, président du Conseil, sont spécialistes des déclarations larmoyantes, du style "Angleterre, nous t'aimons, reviens, la porte est ouverte".

Les politiciens, dans un âge où les arguments rationnels ne semblent plus convaincre, se réfugient volontiers dans le pathos de bas étage. On rêve d'une parodie de film d'amour entre John Bull et Europa. John Bull veut rentrer à Downton Abbey, où il se sentait si bien, et quitter la misérable Bruxelles. Europa, qui appréciait tant sa contribution budgétaire, oscille entre le langage dur (" il n'y aura plus de rapports profonds entre nous ") et les salades sentimentales (" comme on était bien "). John Bull ne rejette pas des étreintes occasionnelles, mais à condition de préserver sa liberté. Europa, elle, protège d'abord sa sécurité, pension alimentai...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires