Brexit : 12 bonnes nouvelles pour l'Europe

01/07/16 à 08:15 - Mise à jour à 09:50

Source: Le Vif/l'express

Le divorce avec le Royaume-Uni s'annonce long, inconfortable et plein d'incertitudes. Mais il est aussi une opportunité à saisir. Une invitation à donner un nouveau souffle au projet européen. Voici, dans douze domaines, les raisons d'espérer un rebond.

Quarante-trois ans après son entrée dans la famille européenne, le Royaume-Uni a décidé de claquer la porte. Le choc est rude. C'est la première fois que la maison Europe est abandonnée par l'un de ses occupants. Et non des moindres : le Brexit prive l'Union européenne de 15 % de son PIB, du poids de la City, première place financière mondiale, et d'un regard aiguisé sur le monde. L'Union perd un de ses deux sièges permanents au Conseil de sécurité des Nations unies et une de ses deux puissances dotées de la dissuasion nucléaire. La Belgique sera, elle aussi, affectée : la Grande-Bretagne est son 4e partenaire commercial et elle y exporte pour plus de 30 milliards d'euros.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires