Brésil : Le suicide d'une nation

12/04/16 à 10:36 - Mise à jour à 10:35

Source: Le Vif/l'express

Il y a quelques années, tout semblait sourire au Brésil. Le voilà confronté, au-delà des scandales de corruption, à une vraie crise de régime. Elle menace sa présidente, Dilma Rousseff. Reportage dans un pays à la dérive.

Avec son ciel immense, ses nuages géants et ses édifices publics signés Oscar Niemeyer - qui comptent parmi les oeuvres les plus réussies de l'architecte -, Brasilia procure une sensation d'irréalité. Cette impression se renforce encore lorsque, à l'intérieur du Planalto, le palais présidentiel brésilien, un conseiller évoque Dilma Rousseff. Involontairement, il emploie à plusieurs reprises l'imparfait et le passé composé. "Peut-être n'avons-nous pas eu suffisamment tôt une perception claire de la façon dont la société évoluait ; nous étions pris dans le quotidien, ce qui nous a sans doute empêchés d'apprécier le malaise qui grandissait dans la population", reconnaît le conseiller présidentiel pour les affaires internationales, Marco Aurélio Garcia, abasourdi par la crise politique actuelle. Un peu comme s'il s'était déjà fait à l'idée que le second mandat de sa présidente était cuit. Théoriquement, il court jusqu'en décembre 2018.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires