Brésil : coupure d'électricité dans huit Etats du nord-est

29/08/13 à 07:20 - Mise à jour à 07:20

Source: Le Vif

Une importante coupure d'électricité a affecté mercredi huit Etats du nord-est du Brésil où se trouvent trois des villes hôtes du Mondial-2014 de football, a annoncé la compagnie nationale d'électricité ONS.

Brésil : coupure d'électricité dans huit Etats du nord-est

© Thinkstock

La coupure s'est produite à 15H00 (21H heure belge) et le courant a progressivement été rétabli à 18h05 (00h05 HB), selon l'ONS.

Le ministre des Mines et de l'Energie, Edison Lobão, a expliqué dans la soirée que la panne avait été causée par un incendie dans une exploitation agricole de l'Etat du Piaui.

Le ministre a écarté toute défaillance du système d'approvisionnement électrique. "Le système est bon, fort, comparable aux meilleurs du monde. Malheureusement, ces choses arrivent parfois, au Brésil, et à l'étranger", a-t-il déclaré aux médias.

Huit Etats du nord-est du Brésil ont été affectés : Bahía, Pernambouc, Paraiba, Alagoas, Ceara, Piaui, Rio Grande du Nord et Sergipe. Cette coupure est intervenue à moins d'un an de la prochaine Coupe du Monde de football au Brésil, dont trois des douze villes hôtes sont situées dans la région affectée: Salvador de Bahia (Bahia), Fortalesa (Ceara) et Recife (Pernambouc).

Le métro de Recife a été paralysé et les feux de signalisation ont cessé de fonctionner", selon le site d'information G1. Des files énormes de passagers se sont formées et la police militaire est intervenue pour éviter des débordements.

A l'aéroport de Fortaleza, les passagers ont dû attendre leurs bagages dans le noir. Le trafic aérien n'a toutefois pas été interrompu et le reste de l'aéroport a continué de fonctionner normalement grâce à des groupes électrogènes, tout comme de nombreux hôpitaux de la région.

En octobre 2012, une coupure d'électricité s'était répandue à l'aube dans tout le nord et le nord-est du pays, en raison d'une faille dans le système. Une autre panne avait le même mois privé la capitale Brasilia de courant.

Fin septembre 2012, une première coupure avait également touché plusieurs Etats du nord-est. Ces coupures plongent régulièrement des dizaines de millions de Brésiliens dans le noir pendant parfois plusieurs heures.

Fin 2002, une coupure avait totalement paralysé l'aéroport international de Rio de Janeiro fréquenté par de nombreux touristes. La présidente Dilma Rousseff avait attribué cette défaillance à une erreur humaine.

Nos partenaires