Bosnie: à Mostar, vivre ensemble reste un combat

28/11/17 à 15:49 - Mise à jour à 15:49

Source: Afp

Zoran le Croate et Edin le Bosniaque, qui furent dans des camps opposés, aimeraient passer à autre chose: mais leur ville de Mostar reste profondément divisée, stigmate du conflit entre leurs communautés.

La reconstruction du célèbre pont ottoman, dont la destruction par les Croates avait été un symbole de cette guerre, ne peut cacher la réalité: cette ville de plus de 106.000 habitants, est traversée par une frontière, le "Bulevar".
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires