Boeing MH370 : aucun débris n'a pu être formellement identifié

- Mis à jour le

Source: Le Vif

Au lendemain de l'annonce de la découverte de l'épave du Boeing MH370 disparu il y a 17 jours, aucun débris n'a pu être formellement identifié comme appartenant à l'avion recherché.

Boeing MH370 : aucun débris n'a pu être formellement identifié

© Image Globe

Même si l'entreprise britannique de télécommunication satellite Inmarsat a confirmé que les débris aperçus par satellite sont probablement ceux du Boeing MH370, personne n'est encore parvenu à atteindre l'épave en raison du mauvais temps.

Interrompues ce mardi, les recherches effectuées l'Australian Maritime Safety Authority (Amsa) ne pourront pas reprendre avant mercredi, a annoncé l'Amsa. Les recherches risquent de prendre encore un certain temps. Mark Binskin, sous-chef de la Force de Défense australienne a déclaré : "Nous ne sommes pas en train de chercher une aiguille dans une botte de foin, nous cherchons toujours où se trouve la botte de foin". Pourtant le temps presse, il ne reste que 13 jours pour retrouver les boites noires avant qu'elles ne cessent d'émettre leur signal.

Le gouvernement malaisien a vivement été critiqué pour la manière dont il a annoncé aux familles (par SMS) qu'aucun survivant ne devrait être retrouvé. Il tente visiblement de se rattraper. Ce mardi, le ministère malaisien des Transports a publié un message sur sa page Facebook : "Cher Océan Indien, garde-les en sécurité, réchauffe-les, serre-les dans tes bras, supprime toute crainte, prends soin du MH370 jusqu'à ce que nous arrivions et les ramenions à la maison".

Najib Razak, le Premier ministre malaisien, a ensuite twitté : "Les passagers, l'équipage et leurs familles occupent toutes nos pensées et toutes nos prières". "J'offre ma gratitude la plus sincère aux militaires et au personnel civil de Malaisie et de partout dans le monde qui travaillent jour et nuit pour le MH370."

La Chine demande des explications à la Malaisie

De son côté, les autorités chinoises ont demandé que la Malaisie fournisse les preuves que les débris appartiennent bien au Boeing MH370.

À Pékin, les proches des passagers ont publié une déclaration accusant le gouvernement malaisien d'essayer de "retard, déformer et de cacher la vérité". Des dizaines d'entre eux ont ensuite quitté leur hôtel pour manifester devant l'ambassade de Malaisie.

Les derniers articles en un clin d'oeil



Nos partenaires