Boeing MH370 : 122 nouveaux objets détectés par satellite

26/03/14 à 06:47 - Mise à jour à 06:47

Source: Le Vif

122 objets flottants ont été repérés par les satellites, a annoncé le ministre malaisien de Transports, rapporte la BBC.

Boeing MH370 : 122 nouveaux objets détectés par satellite

© Image Globe

Les images prises le 23 mars dernier montrent des objets pouvant atteindre 23 mètres de long, a dit Hishammuddin Hussein. Les objets ont été repérés dans une zone de 400 kilomètres carrés, à 2557 KM de Perth, en Australie.

Les recherches de l'épave ont repris

Les recherches pour retrouver l'épave du Boeing 777 du vol MH370, suspendues mardi en raison du mauvais temps, ont repris mercredi matin au large de l'Océan indien, après une amélioration de la météo.

La vaste zone dans le sud de l'océan Indien avait été balayée mardi par des vents violents accompagnés de fortes pluies, des conditions jugées trop dangereuses pour les équipes de recherches, qui avaient suspendu leurs opérations pour au moins 24 heures.

Outre des navires chinois, pas moins de douze avions, dont sept militaires, doivent quadriller la zone pour tenter de retrouver deux objets localisés par satellite, qui pourraient être les débris du Boeing de Malaysian Airlines disparu le 8 mars alors qu'il assurait la liaison Kuala Lumpur/Pékin avec 239 passagers à son bord.

Il faut récupérer ces objets pour les identifier. Un navire australien, le HMAS Success, qui était à proximité, avait dû interrompre sa route mardi en raison de vagues de plus de 4 mètres de hauteur.
Cette zone des mers australes, éloignée de toute terre, est peu fréquentée par les navires, et les débris provenant de bateaux, tels que par exemple des conteneurs tombés à l'eau, sont rares, selon les experts.

Le premier ministre australien, Tony Abbott, a pour sa part assuré que les recherches se poursuivraient jusqu'à ce qu'il n'y ait plus le moindre espoir de trouver quelque chose.

Six pays participent aux recherches, l'Australie, la Nouvelle Zélande, les Etats-Unis, le Japon, la Chine et la Corée du Sud.

Le père d'un passager intente une action en justice contre Boeing et Malaysia Airlines

Le père d'un passager du vol MH370 de Malaysia Airlines tombé dans l'océan Indien le 8 mars a intenté une action en justice contre la compagnie et le fabricant de l'avion Boeing, ont annoncé ses avocats américains mercredi.

Alors que l'épave n'a toujours pas été retrouvée et que les circonstances de sa disparition ne sont pas connues, la firme Ribbeck Law a déposé plainte mardi devant un tribunal de l'Illinois au nom de Januari Siregar, dont le fils se trouvait à bord du Boeing 777. Un passager du nom de Firman Siregar, 25 ans, de nationalité indonésienne, figure sur la liste publiée par Malaysia Airlines.

Ribbeck Law, dont le siège est à Chicago, souhaite savoir si un éventuel défaut de conception ou une avarie mécanique sont imputables à Boeing, ou si la compagnie a commis une faute.
En tout état de cause, "nous pensons que les deux mis en cause cités doivent répondre de la catastrophe du vol MH370", souligne la firme dans un communiqué publié à Kuala Lumpur, citant la responsable des procédures aéronautiques, Monica Kelly.

La firme n'a pas précisé le montant des dommages demandés mais le contentieux porte selon elle sur "des millions de dollars".

Le vol MH370 entre Kuala Lumpur et Pékin s'est abîmé dans le sud de l'océan Indien avec 239 personnes à bord, dont 227 passagers.

Nos partenaires