Birmanie : L'armée confirme pour la première fois l'existence d'un charnier de Rohingyas

10/01/18 à 15:34 - Mise à jour à 15:34

Source: Afp

L'armée birmane a admis mercredi son implication dans le massacre de dix Rohingyas, reconnaissant également pour la première fois l'existence de charniers de membres de cette minorité musulmane dans l'Etat Rakhine (nord).

Birmanie : L'armée confirme pour la première fois l'existence d'un charnier de Rohingyas

© Reuters

"Des habitants du village d'Inn Din et des membres des forces de sécurité ont reconnu avoir tué dix terroristes bengalis", a indiqué le bureau du chef de l'armée dans un post sur Facebook, rappelant des faits survenus le 2 septembre. Le message utilise un terme péjoratif pour désigner les Rohingyas, victimes d'une campagne de répression telle de la part de l'armée birmane que l'ONU a évoqué une opération de nettoyage ethnique.

Nos partenaires