Birmanie : des employés de l'ONU et MSF emprisonnés

06/07/12 à 08:21 - Mise à jour à 08:21

Source: Le Vif

Une dizaine d'employés de l'ONU et de Médecins sans frontières sont détenus dans l'Ouest de la Birmanie où les tensions restent vives après les violences meurtrières entre communautés bouddhiste et musulmane, ont indiqué ce vendredi les deux organisations.

Birmanie : des employés de l'ONU et MSF emprisonnés

© REUTERS

"Actuellement, quelque 10 membres du personnel de l'ONU et d'ONG internationales sont gardés en détention par les autorités de l'Etat Rakhine pour interrogatoire", a indiqué dans un communiqué le Bureau de coordination des Affaires humanitaires de l'ONU (Ocha). L'ONU a demandé des "informations" au gouvernement et attend sa réponse.

Médecins sans frontières (MSF) a précisé que six membres de son personnel local avaient été arrêtés ces deux dernières semaines, mais que l'un d'entre eux venait d'être libéré. "Nous n'avons pas d'informations complètes" sur les raisons de leur arrestation, a indiqué l'organisation à l'AFP. "Nous sommes en contact avec les autorités pour confirmer le bon état de santé de notre personnel".

MSF, une des seules organisations internationales à travailler dans cette région, a suspendu mi-juin ses opérations en Etat Rakhine, placé sous état d'urgence depuis le 10 juin, et réduit son personnel. L'organisation "espère reprendre ses activités médicales aussi vite que possible".

Les violences entre communautés bouddhiste et musulmane ont fait plus de 80 morts en juin dans cet Etat frontalier du Bangladesh où vivent notamment quelque 800.000 membres de la communauté musulmane apatride des Rohingyas.

Ces deux dernières semaines, les rapports d'incidents ont "considérablement diminué mais les tensions inter-communautaires restent élevées dans plusieurs zones", a précisé Ocha.

Levif.be, avec Belga

Nos partenaires