Bienvenue en Palestine : la majorité des Belges sont rentrés

12/07/11 à 14:48 - Mise à jour à 14:48

Source: Le Vif

La quasi-totalité des Belges de la mission "Bienvenue en Palestine" incarcérés depuis vendredi en Israël ont regagné la Belgique. Les deux derniers détenus devraient rentrer ce soir.

Bienvenue en Palestine : la majorité des Belges sont rentrés

© Belga

Les militants belges détenus en Israël depuis vendredi seront bientôt tous de retour sur le sol belge. Dimanche, 24 d'entre eux quittaient leur prison de Tel-Aviv pour rentrer en Belgique. Hier soir, 14 autres membres du "contingent" belge parvenu à rejoindre l'aéroport de Tel Aviv vendredi dernier faisaient de même. Il ne reste plus que deux Belges détenus à Tel Aviv. Ils devraient rentrer ce mardi.

Les Belges ont tenté de participer à l'opération "Bienvenue en Palestine" pour protester contre le blocus de la bande de Gaza par Israël. Ils étaient parvenus, au contraire d'autres militants européens, à décoller en direction de Tel-Aviv vendredi matin. Et ce malgré les pressions exercées par Israël sur les compagnies aériennes pour empêcher les militants de décoller. µ

Une détention qui fait polémique

Tous les militants qui avaient réussi à rejoindre Tel Aviv ont subi le même sort: arrestation à l'aéroport et détention. Les militants belges ont raconté avoir été conduits dans un centre de détention pour immigrants illégaux."Nous étions une dizaine dans des cellules de 30 m2 avec des températures de 30° et plus. Nous avions reçu un papier stipulant les droits des immigrants illégaux mais comme nous n'étions pas dans cette situation, cela ne valait rien pour nous", a expliqué Jan Dreezen, 61 ans. Coupés du monde durant trois jours, aucun contact avec leur famille n'était autorisé. "Nous nous sentions kidnappés par Israël".

Même si la mission reste un échec, les militants de "Bienvenue en Palestine" auront réussi à médiatiser leur sort. Une sensibilisation de l'opinion publique aux pratiques de l'Etat d'Israël est déjà, pour eux, une victoire.

Une réaction belge timorée

La détention des militants et leurs conditions posent question. Les autorités belges ont fait savoir hier qu'elles n'avaient pas "pour l'instant" l'intention de demander des explications à Israël pour la détention de cinq Belges mineurs d'âge qui faisaient partie de la mission. Samedi, une visite du consul belge au sein des centres de détention où se trouvaient les Belges a constaté des conditions de détention "convenables".

En Belgique comme ailleurs, la réaction des gouvernements face à ce que d'aucuns nomment une violation des droits des citoyens par Israël est loin d'être virulente.

Le Vif.be avec Belga

Nos partenaires