Bientôt un changement de régime en Iran? "Je préfère être arrêté que de mourir de faim"

11/01/18 à 11:16 - Mise à jour à 11:15

Source: Knack

Alors que le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, rencontre son homologue iranien Mohammad Javad Zarif à Bruxelles ce jeudi, des dizaines de milliers d'Iraniens manifestent contre le régime.

Des policiers montent la garde devant l'Université de Téhéran, tout comme à d'autres endroits du pays. Il y a une semaine et demie, des centaines d'étudiants y manifestaient encore. Leurs slogans résonnaient dans tout le pays : "À bas la République islamique !"Ou "Mort à l'ayatollah Khamenei!" Mais soudain tous les accès au campus ont été fermés. Sauf un, où des policiers frappaient les manifestants à coups de matraque. Said, un étudiant en sciences politiques de 22 ans, y était. "Certains de mes amis n'ont pas pu échapper, et ont été arrêtés", raconte-t-il. "Au début, il n'y avait que des étudiants d'extrême gauche et des ouvriers qui descendaient dans la rue. À présent, de plus en plus de gens exigent des réformes." Tout à coup, Said s'excuse. Il ne peut parler au téléphone et raccroche.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires