Bernie Sanders, rival d'Hillary Clinton, porte plainte contre le parti démocrate

19/12/15 à 15:34 - Mise à jour à 15:33

Source: Afp

L'équipe de campagne de Bernie Sanders, candidat à l'investiture démocrate pour la présidentielle américaine de 2016, a porté plainte vendredi contre le parti démocrate qui l'avait sanctionnée pour avoir accédé aux données de sa rivale Hillary Clinton. Cela promet un débat télévisé enflammé entre les deux candidats à la Maison Blanche, qui se retrouvent samedi soir.

Bernie Sanders, rival d'Hillary Clinton, porte plainte contre le parti démocrate

© EPA

L'instance dirigeante du parti démocrate a suspendu jeudi l'accès à sa base de données pour le sénateur du Vermont, qui occupe la deuxième position dans les sondages derrière Hillary Clinton, l'ultra-favorite des primaires.

Le parti accuse au moins un membre de l'équipe de Bernie Sanders d'avoir profité d'un problème informatique pour jeter un oeil aux données d'Hillary Clinton.

La mesure est sévère car Bernie Sanders, qui fut longtemps un élu indépendant, ne pourra plus aller consulter cette base de données qui recèle d'informations sur les électeurs démocrates à l'échelle nationale. Or les candidats se basent sur ces éléments pour bâtir leurs stratégies de campagne.

L'équipe de Sanders a finalement porté plainte vendredi soir contre la direction du parti démocrate devant un tribunal du District de Columbia, a-t-elle indiqué dans un communiqué. Elle a également renvoyé l'employé concerné.

Le problème informatique est survenu mercredi lorsqu'un pare-feu s'est désactivé, rendant accessibles des données exclusives de la campagne Clinton. Le parti démocrate reproche à NGP VAN, une entreprise informatique avec laquelle il travaille, d'avoir rendu possible l'intrusion.

L'employé renvoyé, Josh Uretsky, a affirmé sur CNN qu'il n'avait pas cherché à espionner Hillary Clinton.

A l'inverse, a-t-il expliqué, il avait repéré le problème et parcouru les données de l'équipe Clinton dans le but de voir à quel point les données de Bernie Sanders étaient exposées, avant que le pare-feu ne se réactive. "Autant que je sache, personne n'a pris quoi que ce soit qui aurait avantagé la campagne", a avancé Josh Uretsky.

Selon le parti démocrate, l'équipe Sanders ne pourra avoir de nouveau accès à sa base de données qu'après s'être expliquée sur l'incident et avoir prouvé qu'aucune donnée n'a été effacée durant la manoeuvre.

Selon le Washington Post et le New York Times, qui ont révélé jeudi l'affaire, quatre comptes associés à la campagne Sanders ont effectué des recherches dans les données de Mme Clinton.

Le porte-parole de campagne de Bernie Sanders a déploré le problème informatique, qualifiant le comportement de l'employé renvoyé "d'inacceptable".

En savoir plus sur:

Nos partenaires