Berezovski, l'opposant de Poutine se serait pendu

26/03/13 à 07:00 - Mise à jour à 07:00

Source: Le Vif

L'autopsie du corps du dissident russe Boris Berezovski, retrouvé mort dans le sud de l'Angleterre, a révélé qu'il était probablement décédé par pendaison, a-t-on appris lundi de source policière.

Berezovski, l'opposant de Poutine se serait pendu

© Belga

"Une autopsie a été effectuée aujourd'hui (lundi) sur le corps du ressortissant russe de 67 ans Boris Berezovski, qui a été retrouvé mort samedi dans sa résidence d'Ascot" (sud de l'Angleterre), indique un communiqué de la police. "Les résultats de l'autopsie, réalisé par un médecin légiste du Ministèrede l'Intérieur, ont révélé que les causes de la mort étaient compatibles avec une pendaison.Le praticien n'a pas trouvé de traces de lutte" avant le décès.
D'autres examens, notamment toxicologiques, doivent encore être menés, mais les résultats ne seront pas connus avant plusieurs semaines, a précisé la police. De même, l'examen scientifique de la propriété de l'ancien milliardaire "va continuer pendant plusieurs jours", poursuit le communiqué.

Boris Berezovski, 67 ans, opposant de longue date à Vladimir Poutine, a été découvert samedi après-midi par l'un de ses employés, gisant sur le sol de la salle de bain de sa résidence d'Ascot, une ville cossue située à une soixantaine de kilomètres au sud-ouest de Londres. "Nous n'avons aucune preuve de l'implication d'une tierce personne", a réaffirmé lundi le commissaire Kevin Brown, un des responsables de l'enquête. Certains proches du milliardaire ont mis en avant son état dépressif, mais la thèse d'un suicide a été écartée par d'autres amis du défunt.

En savoir plus sur:

Nos partenaires