Béji Caïd Essebsi devient le nouveau président de la Tunisie

31/12/14 à 11:36 - Mise à jour à 11:35

Source: Belga

Béji Caïd Essebsi, 88 ans, a prêté serment mercredi matin devant le Parlement tunisien, devenant le premier président démocratiquement élu de l'Histoire de la Tunisie.

Béji Caïd Essebsi devient le nouveau président de la Tunisie

Beji Caid Essebsi © Belga

"Je jure par Dieu Tout-Puissant de préserver l'indépendance de la Tunisie et son intégrité territoriale, de respecter sa Constitution et sa législation, de veiller sur ses intérêts et de lui être loyal", a-t-il déclaré.

"En tant que chef de l'Etat, je m'engage à être le président de tous les Tunisiens et Tunisiennes (...) je serai le garant de l'unité nationale", a-t-il ensuite dit. "Il n'y a pas d'avenir pour la Tunisie sans consensus entre les partis politiques et les composantes de la société civile", a souligné M. Caïd Essebsi. "Il n'y a pas d'avenir pour la Tunisie sans la réconciliation nationale", a-t-il ajouté, alors que nombre de ses détracteurs et acteurs de la révolution de 2011 s'inquiètent de la présence d'anciens cadres du parti du président déchu Zine El Abidine Ben Ali parmi ses proches.

M. Caïd Essebsi a remporté le 21 décembre avec quelque 55% des voix le deuxième tour de la présidentielle face au président Moncef Marzouki. Les deux hommes doivent se retrouver dans la journée au palais présidentiel de Carthage pour une cérémonie de passation. "C'est un moment historique exceptionnel, nous tournons la page du provisoire", a jugé le président du Parlement, Mohamed Ennaceur.

Nos partenaires