Barack Obama : "J'ai trop fait confiance aux Européens"

08/04/16 à 12:00 - Mise à jour à 11:57

Ces derniers mois, le journaliste Jeffrey Goldberg, de The Atlantic, a pu parler des heures durant avec Barack Obama de sa politique étrangère. Voici quelques morceaux choisis.

Dans ce long entretien, le Président américain revient sur plusieurs moments-clés de sa politique étrangère. Il se confie notamment sur la situation en Syrie avec Bachar Al-Assad. En effet, le Président américain était initialement contre une intervention militaire en Syrie, mais au fil du temps la question est devenue de plus en plus pressante. "La seule manière pour nous de faire la différence (ndlr : pour les citoyens en Syrie), c'était d'envoyer des troupes au sol", s'est-il dit à l'époque, alors qu'il voulait à tout prix éviter que les Etats-Unis soient impliqués dans une nouvelle guerre. L'actuel président était en effet aux prises avec l'héritage de son prédécesseur, George Bush. "Sans les guerres en Irak et en Afghanistan, j'aurais peut-être pris plus de risques avec la Syrie ". Il trouve notamment que Washington est généralement obsédé par l'idée de crédibilité de la présidence, surtou...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires