Barack Obama fait des concessions sur sa réforme du système de santé

01/03/11 à 11:37 - Mise à jour à 11:37

Source: Le Vif

Le président Obama semble faire des concessions face aux critiques qu'a pu accuser sa loi réformant la couverture santé.

Barack Obama fait des concessions sur sa réforme du système de santé

© EPA

Barack Obama a proposé lundi que les Etats puissent appliquer leur propre réforme du système de santé mais sous certaines conditions. Cette proposition prend dès lors la forme d'une concession face aux diverses critiques auxquelles a fait face sa réforme historique.

Le président américain a annoncé lors d'une réunion avec des gouverneurs à la Maison Blanche qu'il laisserait la possibilité aux Etats d'appliquer leur propre loi sur la question en 2014 au lieu de 2017. "Si votre Etat peut créer un plan qui couvre autant de gens, de manière aussi abordable et complète" que le fait la loi fédérale "sans augmenter le déficit, vous pouvez appliquer ce plan", a-t-il dit.

"Nous vous aiderons à le faire. Je l'ai déjà dit, je ne crois pas qu'un seul parti ait le monopole des bonnes idées", a-t-il poursuivi." Et je me battrai pour tout ce qui peut fonctionner, d'où que cela vienne", a-t-il insisté.

Le but de la loi réformant la couverture santé adoptée l'année dernière était d'offrir une couverture santé pour la majorité des Américains tout en réduisant les coûts et en luttant en parallèle contre les éventuels abus des compagnies d'assurance.

Les républicains ont cependant contesté cette loi en justice, estimant qu'elle était une façon pour le gouvernement d'avoir une sorte de mainmise sur la santé des individus.

Le projet de M. Obama prévoyait que les Etats puissent s'affranchir de cette loi fédérale à partir de 2017. Trois sénateurs, les démocrates Ron Wyden et Mary Landrieu et le républicain Scott Brown, ont par la suite introduit un projet pour avancer cette date à 2014.

LeVif.be avec Belga

Nos partenaires