Barack Obama est réélu président des Etats-Unis

06/11/12 à 12:20 - Mise à jour à 12:20

Source: Le Vif

Barack Obama a remporté mardi l'élection présidentielle américaine face au républicain Mitt Romney, décrochant à 51 ans un second mandat historique à la tête de la première puissance mondiale.

Barack Obama est réélu président des Etats-Unis

© Reuters

09 : 39 - Wilfried Martens : "J'espère qu'Obama collaborera étroitement avec l'Union européenne"

"Le peuple américain a renouvelé sa confiance en Barack Obama, dans l'espoir d'une croissance économique et de meilleures prévisions d'emploi", constate Wilfried Martens, président du Parti populaire européen, dans ses félicitations au président américain. "Dans les débats durant la campagne électorale américaine, l'Europe et ses difficultés économiques ont été un des thèmes centraux", rappelle Wilfried Martens. "J'espère qu'Obama collaborera étroitement avec l'Union européenne pour remettre l'économie sur les rails. J'ai confiance dans le fait qu'il continuera à favoriser le partenariat entre l'Europe et les Etats-Unis de telle sorte que nous puissions, ensemble, promouvoir la liberté et la démocratie dans le monde entier."

Wilfried Martens a également rendu hommage à Mitt Romney pour sa campagne électorale et son résultat. M. Romney a obtenu près de la moitié des votes.

09 : 38 - Hollande félicite Obama

Le président français François Hollande a félicité Barack Obama pour sa réélection saluant le "choix clair" des Américains pour une "Amérique ouverte et solidaire, pleinement engagée sur la scène internationale". "Je vous adresse, au nom de tous les Français et en mon nom personnel, mes plus chaleureuses félicitations. C'est un moment important pour les Etats-Unis mais aussi pour le monde", déclare M. Hollande dans un communiqué de l'Elysée. "Je suis convaincu que durant votre nouveau mandat nous renforcerons encore notre partenariat pour favoriser le retour de la croissance économique dans nos pays, pour lutter contre le chômage et pour trouver des solutions aux crises qui nous menacent, notamment au Moyen-Orient", souligne M. Hollande.

09 : 43 - La vidéo du discours de Barack Obama est disponible sur YouTube

09 : 05 - "Et maintenant, le parti républicain va devoir entamer son introspection jusqu'à ce qu'il trouve le moyen d'attirer une Amérique qui change vite", estime Politico. "Faute de séduire les minorités américaines, le parti est voué à l'échec lors des scrutins de 2016", analysait aussi notre correspondant Philippe Coste hier, en se penchant sur le cas du vote latino, de plus en plus important aux Etats-Unis.

08 : 32 - Le colistier de Romney perd la présidentielle, garde son siège à la Chambre

Paul Ryan, le colistier de Mitt Romney, a échoué à devenir vice-président des Etats-Unis mais a conservé son siège à la Chambre des représentants, un tremplin qui pourrait servir d'éventuelles futures ambitions pour la Maison Blanche.

08 : 22 - Le secrétaire général de l'OTAN félicite "chaleureusement" Obama Anders Fogh Rasmussen, le secrétaire général de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN) a tenu à "chaleureusement" féliciter Barack Obama dans un communiqué. "Le lien entre l'Europe et l'Amérique du Nord, fondé sur les valeurs partagées sur lesquelles notre Alliance a été bâtie il y a 60 ans, reste aussi fort et aussi important pour la préservation de la paix euro-atlantique que jamais", écrit-il.

Le secrétaire général de l'Alliance Atlantique loue également les qualité de "leadership" du président réélu et se dit "impatient de poursuivre la coopération étroite visant à assurer que l'OTAN demeure efficace dans un monde en mutation rapide".

07 : 40 - Barack Obama donne son discours de réélection

Le président américain Barack Obama a prononcé un discours d'une vingtaine de minutes dans son fief de Chicago, où il s'est posé en rassembleur du pays et a célébré la richesse et la diversité des Etats-Unis.

07 : 38 - L'UE félicite Obama et veut affronter avec lui les "défis" L'Union européenne a félicité Barack Obama pour sa réélection, en souhaitant que l'UE et les Etats-Unis "renforcent leurs liens bilatéraux" et "affrontent ensemble les défis globaux, notamment en matière de sécurité et d'économie".

Le premier à réagir a été le président du Conseil de l'Union européenne, Herman Van Rompuy, qui s'est déclaré mercredi "très heureux" de la réélection du président Barack Obama. "Très heureux de la réélection du président Obama", a écrit M. Van Rompuy en néerlandais sur son compte twitter, avant deux nouveaux tweets en néerlandais et en français disant : "Heureux de l'élection du président Obama".

Puis M. Van Rompuy et le président de la Commission européenne ont publié un communiqué commun dans lequel ils ont adressé leurs "chaleureuses félicitations au président Obama pour sa réélection". "Les Etats-Unis sont un partenaire stratégique clé de l'Union européenne et nous souhaitons poursuivre la coopération étroite établie avec le président Obama au cours des quatre dernières années", ont-ils ajouté.

MM. Van Rompuy et Barroso ont souhaité "rencontrer le président Obama rapidement afin de confirmer nos priorités et donner un nouvel élan à notre action commune". 07 : 36 - Didier Reynders espère une visite d'Obama à Bruxelles Le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, a exprimé ce matin l'espoir que le président américain Barack Obama en profite pour venir en visite en Belgique - ce qu'il n'a pas fait durant sa première présidence. "Je l'espère", a-t-il affirmé à quelques journalistes en marge de l'"Election Night" organisée par l'ambassade des Etats-Unis à Bruxelles où il est arrivé vers 07h00.

Le chef de la diplomatie belge a souhaité que M. Obama se rende à Bruxelles "pas seulement pour l'Union européenne mais aussi sur le plan bilatéral".

Le Premier ministre belge Elio Di Rupo avait invité, lors du sommet de l'Otan tenu en mai dernier à Chicago (la ville d'adoption du président américain) M. Obama à se rendre en visite en Belgique à une date qui resterait à déterminer. "Si je suis réélu" lors de la présidentielle du 6 novembre prochain, avait alors répondu l'hôte de la Maison Blanche.

M. Obama, qui entamera son second mandat le 20 janvier, ne s'est jamais rendu en Belgique en tant que président, même pas durant le second semestre 2010, quand elle exerçait la présidence tournante de l'Union européenne.

Une visite en Belgique était ensuite devenue difficilement envisageable durant la longue crise politique pendant laquelle le pays était dirigé par un gouvernement en affaires courantes, de l'aveu de l'ambassadeur des Etats-Unis à Bruxelles, Howard Gutman.

07 : 07 - Romney reconnaît sa défaite Le candidat républicain Mitt Romney reconnaît sa défaite dans un discours et a appelé le président Obama pour le féliciter.

06 : 58 - Obama gagnent dans les Etats-clés de Virginie, Colorado et Nevada Le président américain démocrate Barack Obama a remporté les Etats-clés de la Virginie, du Colorado et du Nevada contre son concurrent républicain Mitt Romney, ont indiqué des télévisions américaines.

M. Obama a remporté les mandats des 13 grands électeurs de la Virginie, qu'il avait gagnés lors de son élection en 2008, les neuf grands électeurs de l'Etat du Colorado et les six du Nevada, également empochés il y a quatre ans.

Avec ces trois Etats déterminants, M. Obama est assuré d'avoir 303 grands électeurs, soit 33 de plus que le seuil des 270 dont il avait besoin pour rester le locataire de la Maison Blanche. M. Romney en a pour le moment remporté 203, n'empochant que la Caroline du Nord parmi les Etats considérés comme disputés.

D'après les médias américains, Obama a jusqu'à présent remporté 25 Etats plus le District de Columbia, sur 48 Etats. Il reste à départager les deux concurrents en Floride (29 grands électeurs) et en Alaska (3).

06 : 30 - Didier Reynders félicite Obama pour sa réélection Le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, félicite le président Barack Obama pour sa réélection. "Ce n'était pourtant pas une réélection facile en cette période de crise", a commenté M. Reynders mercredi à l'agence Belga.
Le chef de la diplomatie belge a loué le travail du président réélu sur la scène internationale. "Barack Obama a toujours fait preuve d'ouverture et affiché une volonté de travailler dans un cadre multilatéral", déclare Didier Reynders.

6:00 - Obama remporte un second mandat historique Barack Obama a remporté mardi l'élection présidentielle américaine face au républicain Mitt Romney, décrochant à 51 ans un second mandat historique à la tête de la première puissance mondiale.

M. Obama, premier président noir des Etats-Unis, porté au pouvoir il y a quatre ans sur des slogans d'"espoir" et de "changement", a réussi à convaincre une majorité de ses compatriotes qu'il était le mieux placé pour les guider pour quatre années supplémentaires, malgré un bilan économique en demi-teinte.

Le président démocrate sortant a enlevé suffisamment d'Etats-clé pour réduire à néant les espoirs de M. Romney de le déloger de la Maison Blanche, dans une course serrée qui s'est comme prévu résumée à un mano a mano dans les régions cruciales que les deux candidats arpentaient depuis des mois.

Jamais depuis les années 1930 un président des Etats-Unis n'avait été réélu avec un taux de chômage supérieur à 7,2%. Un seul démocrate, Bill Clinton, a enchaîné deux mandats pleins à la tête du pays depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

M. Obama a remporté plusieurs Etats âprement disputés dont le New Hampshire (nord-est), la Pennsylvanie (est), le Michigan (nord) et le Wisconsin (nord), et surtout l'Ohio (nord), le "Graal", selon les estimations des télévisions américaines, autant d'Etats que le républicain espérait enlever.

Mais la victoire de M. Obama sera toutefois plus étroite qu'en 2008, lorsqu'il avait largement dominé John McCain: M. Romney a aussi gagné des Etats qui avaient été remportés il y a quatre ans par le démocrate, dont la Caroline du Nord (sud-est) et l'Indiana (centre).

5:50 - Elio Di Rupo se réjouit de poursuivre sa collaboration avec Barack Obama

Le Premier Ministre Elio Di Rupo a adressé mercredi ses félicitations à Barack Obama pour sa victoire lors de l'élection présidentielle américaine. Il se "réjouit de prolonger sa collaboration fructueuse avec le Président Obama et son Gouvernement dans l'intérêt réciproque des Etats-Unis et de la Belgique et de leurs citoyens". "Sa réélection est un signal encourageant pour l'avenir des Etats-Unis, du monde entier et donc aussi du nôtre. Les Américains ont opté pour une Amérique plus juste et plus tolérante", a-t-il commenté dans un communiqué.

05:31 - Obama conforte sa place dans l'histoire

Réélu mardi après quatre ans de mandat difficile et une campagne acharnée, Barack Obama, 44e président des Etats-Unis et premier Noir à la tête de la première puissance mondiale, conforte encore davantage sa place dans l'histoire.
Un seul démocrate depuis 1945 avait été élu deux fois à la tête des Etats-Unis, Bill Clinton, dans une situation économique bien meilleure que l'actuelle, marquée par un taux de chômage à 7,9%. Aucun président américain n'avait été jusqu'ici été reconduit quand ce taux dépassait 7,2%.

05:25 - Barack Obama annonce sa victoire sur Twitter

Le candidat démocrate Barack Obama a annoncé lui-même sa victoire sur Twitter, quelques secondes avant les télévisions américaines. "Four more years" (quatre ans supplémentaires), a-t-il écrit sur son compte twitter (@BarackObama), postant également une photo de lui enlacé avec son épouse Michelle.
Deux minutes avant ce message, Barack Obama avait déjà adressé un message de remerciement à ses électeurs: "This happened because of you. Thank you". (Cela est arrivé grâce à vous. Merci).

05:20 - Obama est réélu président des Etats-Unis

Pour CBS, c'est fait: 274 grands délégués pour Obama. CNN confirme. Liesse à Chicago. A New York, l'Empire State Building est bleu.

05 :06 - Courte avance pour Barack Obama

La Californie tombe comme prévu dans l'escarcelle d'Obama. 55 grands électeurs d'un coup, et Obama passe largement devant Romney. Selon les calculs de CNN, Obama en est à 238 contre 191 pour Romney.

04:50 - Incontournable Floride

Si l'écart entre les deux candidats est inférieur à 45 000 voix en Floride (comme c'est actuellement le cas à presque 90% de dépouillement), le recomptage est automatique. La suite des événements pourrait alors durer des jours voire des semaines...

04: 11 - Les républicains en passe de rester majoritaires à la Chambre Les républicains américains étaient en passe de conserver leur majorité à la Chambre des représentants à l'issue des élections ont annoncé des médias américains. Ces résultats à la Chambre sont conformes aux estimations d'avant-scrutin.

Les républicains avaient gagné le contrôle de la Chambre des représentants lors des élections de mi-mandat en 2010, devançant les démocrates de 25 élus sur 435 sièges. Les électeurs américains renouvellent la totalité des sièges de cette Chambre tous les deux ans.

Les Américains votaient également mardi pour désigner un tiers des 100 membres du Sénat, où les démocrates disposent jusqu'à présent d'une courte majorité de 53 sièges.

03:48 - Obama donné gagnant dans l'Etat-clé du New Hampshire Le président américain Barack Obama a remporté l'Etat-clé du New Hampshire, qui n'avait voté que deux fois pour un démocrate lors des six précédentes élections présidentielles, ont annoncé les chaînes de télévision CBS, MSNBC et CNN.

Ce petit Etat du nord-est, qui ne compte que quatre grands électeurs, était considéré déterminant pour Barack Obama dans sa course aux 270 grands électeurs sur les 538 nécessaires pour l'emporter.

02:56 - événement politique le plus twitté de l'histoire

L'élection présidentielle américaine avait généré 11 millions de tweets mardi en début de soirée, a annoncé Twitter, ce qui en faisait déjà l'événement politique le plus twitté de l'histoire, juste devant le premier débat entre Barack Obama et Mitt Romney.

01:10: Les premiers résultats commencent à tomber

Tout au long de la nuit, suivez état par état les résultats des élections sur cette carte interactive de nos confrères de L'Express mise à jour en temps réel. Les résultat officiels de l'élection présidentielle devraient être dévoilés aux alentours de 5h du matin, heure belge.

01h01 : Romney remporterait le Kentucky

D'après CNN, Romney remporterait le Kentucky et ses 8 grands électeurs. C'est le premier Etat dont la chaîne donne des projections de résultats. Il serait bien devant Obama dans l'Indiana, mais à égalité en Virginie. Prudence, ce sont des estimations.

00h59 : Premiers sondages à la sortie des urnes

Selon le New York Times, les premiers sondages sorties des urnes permettent d'en savoir plus sur les intentions de vote. Sans surprise, c'est l'économie qui est le problème n°1 des électeurs. Mais si les trois-quarts d'entre eux sont d'accord pour dire qu'elle est en mauvais état (ou "pas très bon"), ils se divisent quand il s'agit de dire comment elle a évolué depuis quatre ans. Seuls trois sur dix estiment qu'elle a empiré contre quatre sur dix qui pensent qu'elle s'est améliorée. Les autres n'ont pas d'opinion. Le problème pour Mitt Romney, c'est que cinq sondés sur dix pensent que c'est davantage la faute de George W. Bush contre seulement quatre qui blâment Obama. Consolation, le candidat républicain l'emporte d'une courte tête sur le président sortant démocrate quand on leur demande qui gèrerait le mieux l'économie.

00h11 : Mitt Romney a écrit son "discours de victoire" en 1118 mots

Mitt Romney a affirmé mardi soir en arrivant à Boston avoir fini de rédiger son "discours de victoire", affichant son optimisme quant aux résultats du scrutin présidentiel. "Je viens juste de finir d'écrire mon discours de victoire, il fait environ 1118 mots, et je suis sûr qu'il va subir des modifications car je ne l'ai pas encore fait relire à ma famille, mes amis et mes conseillers pour recueillir leurs réactions", a lancé le candidat républicain à des journalistes.

00h03 : Les premiers bureaux de vote ferment

Dans une partie de l'Indiana (nord) et du Kentucky (centre-est) mardi à 18h heure locale (23h GMT). En raison de l'immensité du territoire américain, l'horaire de fermeture des bureaux de vote s'étendra jusqu'à 04h GMT dans les Etats les plus à l'ouest du continent.

00h00: Les Américains de Belgique réunis à Bruxelles pour suivre la nuit électorale

Les Américains de Belgique ainsi que leurs amis sont réunis dans les salons du palace bruxellois Renaissance pour une "Us Election Night" organisée par TheBulletin.be et le American Club of Brussel.

23h56 : Mitt Romney est arrivé à Boston.

Le candidat républicain attendra les résultats dans la capitale du Massachusetts, dont il fut élu gouverneur dix ans en arrière, le 5 novembre 2002. Il prononcera son discours de victoire ou de défaite - même si selon CNN, il n'aurait préparé qu'un discours de victoire - depuis le Centre de covention de la ville.

23h45 : Combien d'Américains ont déjà voté?

Suivez en temps réel le décompte réalisé par Facebook.

23h24 : Mitt Romney aura fait campagne jusqu'au bout

Il a consacré le jour de l'élection ce mardi à deux dernières réunions dans les Etats clés de l'Ohio et de Pennsylvanie, où il a assuré ses partisans de son optimisme.

22h05 : Twitter s'emballe

Déjà 7 millions de tweets sur les élections. Ce sont les premiers chiffres diffusés par Twitter en cette journée électorale aux Etats-Unis. Sur le réseau social, c'est Barack Obama qui emporte la mise avec 40% des tweets évoquant la politique le concernant contre 24% pour Mitt Romney.

22h16 : Détendu Obama?

Selon les journalistes présents avec l'équipe du président sortant à Chicago, le candidat démocrate joue au basket. Nous n'avons pas d'images à vous montrer mais on vous laisse imaginer. Du pain béni pour le porte-parole de Romney, qui lâche selon le le correspondant à New York de BFM: "Obama préfère jouer au basket qu'être président. Les électeurs vont lui donner du temps libre".

21h55 : Les premières estimations vers 1h du matin

Il va falloir être patient pour connaître les résultats du scrutin. Les premières estimations ne devraient pas tomber avant 1h du matin heure belge. Comme le rappelle le correspondant à New York de BFM, en cas de score serré, le dénouement pourrait se faire attendre.

21h50: Le pétrole s'envole de 3 dollars à New York

Les prix du pétrole ont nettement progressé à New York, alors que les citoyens des Etats-Unis, premier pays consommateur de brut de la planète, se rendent aux urnes. Selon de nombreux observateurs, le marché du brut pourrait être revigoré par une victoire d'Obama, qui affiche son soutien à la politique monétaire accommodante de la Réserve fédérale américaine (Fed) -- dont les injections de liquidités dans l'économie stimulent les achats de matières premières.


21h08 : 21h22 : Mitt Romney "très optimiste"

Mitt Romney était ce mardi dans un local de campagne situé dans un centre commercial près de Cleveland. Il a déclaré: "Je suis très optimiste, non seulement pour les résultats de l'élection, mais aussi pour l'avenir de l'Amérique."

21h00 : Elections américaines: l'inconnue hispanique.

Les latinos avaient contribué à la victoire d'Obama en 2008. Mais leur manque d'enthousiasme pourrait avoir de lourdes conséquences cette année. Pour leur part, les Républicains savent que 2012 leur offre la dernière chance de remporter une élection avec leur électorat traditionnel, blanc dans son immense majorité. >>Retrouvez l'analyse de nos confrères de L'Express.


20h30 :Les chemins qui mènent à la Maison Blanche

Si tous les chemins mènent à Rome, 512 mènent à la Maison-Blanche, selon le New-York Times. Dans une infographie, le media américain étudie les différents scénarios qui pourraient mener à la victoire d'Obama ou de Romney.

20h00 : conditions de vote exceptionnelles pour les sinistrés de Sandy à New York et dans le New Jersey

Les bureaux de vote s'adaptent aux électeur touchés par l'ouragan Sandy. 70 bureaux de vote sur 1250 n'ont toujours pas d'électricité, selon le fournisseur Con Edison. Des mesures d'exception ont été prises: dans le New Jersey, tous les bureaux seront ouverts jusqu'à 20 heures (jusque 21h à New York) et les citoyens pourront voter par fax ou par e-mail. Les bureaux encore privés de courant proposeront même des bulletins en papier, à l'ancienne.

19h25 :L'aéroport de Cleveland déborde... de candidats à la Maison-Blanche

Mitt Romney puis Joe Biden, le colistier de Barack Obama puis, juste après, Paul Ryan, le colisitier de son rival, se sont retrouvés sur le même tarmac de l'aéroport dans l'Ohio. L'Etat du nord américain est courtisé jusqu'à la dernière minute. C'est la troisième fois en trois jours que les avions de Romney et Biden se croisent.

18:30 :Barack Obama félicite Romney pour sa campagne "dynamique"

Barack Obama, qui passait la journée dans son fief de Chicago avant de participer à la soirée électorale démocrate dans le palais des Congrès de la grande ville de l'Illinois, s'est dit convaincu qu'il allait passer une "bonne soirée" mardi, en ce jour de l'élection présidentielle américaine, et a félicité son adversaire républicain Mitt Romney pour sa campagne "dynamique".

16h01 : Le vice-président républicain Paul Ryan dans sa ville natale à Janesville, dans le Wisconsin. Il est également en lice pour sa réélection au Congrès.

15h24 : Joe Biden a voté

Le vice-président démocrate Joe Biden a voté et glissé une petite blague : "Ce n'est sans doute pas la dernière fois que je vote pour moi-même." A-t-il l'intention de se présenter en 2016 ?

15h08 : Mitt Romney se dit très confiant

Vers 9 heures du matin, Mitt Romney, le candidat républicain à la présidence, a voté accompagné de sa femme Ann à Belmont, dans le Massachusetts. Mitt Romney, qui s'est dit très confiant. Après avoir voté, il devait se rendre en Pennsylvanie et dans l'Ohio pour deux derniers déplacements de campagne. Barack Obama a pour sa part voté dès le 25 octobre à Chicago.

14h47 : "la participation électorale des démocrates risque de ne pas être à la hauteur."

Notre correspondant aux Etats-Unis, Philippe Coste, nous livre ses impressions du jour. Il semblerait que la réélection d'Obama soit encore moins assurée que ce que l'on pensait ces derniers jours. "Quelque chose ne tourne pas rond pour Obama. J'ai l'impression que la campagne de terrain de l'équipe de Romney est plus efficace qu'on ne le pensait. Et la participation électorale des démocrates risque de ne pas être à la hauteur. Les républicains semblent très confiants. Ils assurent qu'ils vont faire pencher assez d'indépendants aujourd'hui pour l'emporter de peu, mais l'emporter. Karl Rove avait l'air très sûr de lui hier. Les démocrates, en revanche, comment à s'inquiéter. Exemple en Pennsylvanie par exemple (où Romney se rend ce mardi): Clinton s'est rendu sur place hier soir, pour chauffer la base, ce qui veut dire que les démocrates veulent contrer l'offensive de la dernière heure de Romney pour la participation électorale des républicains."

12 h 02 : les premiers bureaux de votes ouverts

Les premiers bureaux de vote ont ouvert mardi matin aux Etats-Unis à 06H00 (midi en Belgique) pour l'élection présidentielle où le démocrate Barack Obama est opposé au républicain Mitt Romney.

Environ 150 personnes faisaient déjà la queue dans le froid au petit matin devant l'un des bureaux de vote d'Alexandria, en Virginie, un des fameux Etats clés susceptibles de basculer dans un camp ou dans l'autre.

Comme c'est la tradition, le tout petit village de Dixville Notch, dans le New Hampshire, s'était distingué plus tôt dans la nuit en appelant sa dizaine d'électeurs inscrits à voter dès minuit. Et pour la première fois, les deux candidats sont arrivés à égalité, MM. Obama et Romney empochant chacun cinq voix. Par ailleurs, plusieurs millions d'Américains ont déjà voté par anticipation.

Tous les Etats disposent du vote anticipé sous une forme plus ou moins développée, qui permet aux électeurs d'envoyer leurs bulletins ou de le glisser dans l'urne sans attendre le 6 novembre.

En 2008, environ 30% des électeurs avaient profité de cette possibilité et cette année le président sortant Barack Obama a d'ailleurs voté dès le 25 octobre dans son fief de Chicago (Illinois, nord), 12 jours avant la date officielle des élections.

Le Vif.be, avec Belga et L'Express.fr

En savoir plus sur:

Nos partenaires