Barack Obama annonce un nouvel effort financier pour lutter contre le sida

01/12/11 à 19:18 - Mise à jour à 19:18

Source: Le Vif

Barack Obama a annoncé un nouvel effort financier pour lutter contre le sida aux Etats-Unis et dans le monde, pandémie contre laquelle "nous sommes en train de gagner", même si le combat "est encore loin d'être fini", selon le président.

Barack Obama annonce un nouvel effort financier pour lutter contre le sida

© EPA

M. Obama, qui intervenait dans une université de Washington à l'occasion de la journée mondiale contre le sida, a fixé un nouvel objectif qui consiste à "aider six millions de personnes à être soignées d'ici à la fin de 2013" dans le monde. "C'est deux millions de personnes de plus que notre but initial", a-t-il affirmé.

Alors que des associations et l'ONU ont évoqué la possibilité de prendre le dessus sur la pandémie à court terme, à condition que les financements publics ne se tarissent pas, M. Obama a noté que "peu de personnes auraient pu imaginer que nous parlerions (aujourd'hui) de la réelle possibilité d'une génération sans sida. Mais nous le faisons". "Ne vous y trompez pas, nous sommes en train de gagner ce combat. Mais le combat n'est pas encore fini. C'est loin d'être le cas", a-t-il prévenu lors d'un événement organisé à l'université George-Washington de la capitale fédérale, auquel participaient aussi par vidéoconférence ses prédécesseurs Bill Clinton et George W. Bush.

Aux Etats-Unis, M. Obama a annoncé le déblocage de 50 millions de dollars supplémentaires d'argent public: 15 millions pour un programme fédéral soutenant les soins aux personnes infectées dans les hôpitaux américains, et 35 millions destinés à aider les Etats américains à donner accès aux antirétroviraux.

moment où M. Obama est engagé dans une bataille avec les parlementaires républicains sur les priorités budgétaires et fiscales des Etats-Unis, un haut responsable de la Maison Blanche a précisé que ce nouvel effort "serait effectué avec des ressources existantes et ne nécessitera pas d'accord du Congrès".

Quelque 1,2 million d'Américains vivent avec le VIH, selon les autorités sanitaires du pays. Environ 50.000 nouvelles infections par an ont été constatées de 2006 à 2009 aux Etats-Unis et quelque 16.000 Américains sont décédés annuellement durant cette période, selon la même source.

Lors de son discours, M. Obama a aussi réclamé de la Chine qu'elle devienne contributeur au Fonds mondial de lutte contre le sida, le plus grand pourvoyeur d'aide multilatérale à la lutte contre la pandémie, estimant que Pékin en avait désormais les moyens. "Les pays qui se sont engagés à contribuer au Fonds mondial doivent donner l'argent qu'ils ont promis. Et les pays qui n'ont pas fait de promesses doivent s'y mettre. (Il existe) des pays qui ont pu bénéficier d'aide dans le passé mais qui sont désormais en position de devenir des donateurs importants", a-t-il dit. "La Chine et d'autres grandes économies sont aujourd'hui en position d'effectuer une transition de façon à aider plus de gens", a plaidé M. Obama.

Cet appel intervient alors que le directeur exécutif du Fonds mondial de lutte contre le sida, Michael Kazatchkine, a déploré que la crise économique mondiale se fasse ressentir sur les contributions à cet organisme.

LeVif.be, avec Belga.

En savoir plus sur:

Nos partenaires