Baiser de Marseille : "On n'est pas lesbiennes, mais une femme avec une femme, on trouve ça banal"

25/10/12 à 16:43 - Mise à jour à 16:43

Source: Le Vif

Alors qu'une manifestation anti-mariage gay était organisée mardi 23 octobre à Marseille, deux jeunes filles ont créé le buzz en s'échangeant un long baiser devant des manifestants médusés. Un moment immortalisé par une photo qui a déjà fait le tour du net. Retour sur la genèse du cliché.

Baiser de Marseille : "On n'est pas lesbiennes, mais une femme avec une femme, on trouve ça banal"

© Image Globe

A Marseille mardi alors qu'une centaine de personnes opposées au mariage et à l'adoption pour les gays, étaient rassemblées à l'appel de l'association Alliance Vita, deux jeunes filles, entendant des propos homophobes, ont décidé de répondre aux manifestants en s'embrassant langoureusement au beau milieu du groupe. Il n'en fallait pas plus pour créer le buzz.

Une manifestation anti-mariage et adoption Le 23 octobre, l'Alliance Vita créée en 1993 par l'ex-ministre du Logement Christine Boutin, appelait les opposants au projet de loi sur l'adoption et le mariage homosexuel à se rassembler. Dans 75 villes de France, des manifestants se sont réunis derrière un slogan choc: "Un papa, une maman. On ne ment pas aux enfants!", réunissant quelque 700 personnes à Paris, 300 à Lyon ou encore 200 à Lille.

A Marseille, les "anti" n'étaient qu'une petite centaine à s'être réunis, mais le rassemblement a connu un écho considérable grâce au culot de deux jeunes femmes qui se sont échangé un baiser fougueux au coeur de la révolte, sous les yeux ébahis des manifestants. Un évènement immortalisé par un photographe de l'Agence France presse (AFP) qui va faire le tour de la toile en quelques heures.

"Vous êtes dégueulasses" Julia (17 ans) et Auriane (19 ans), deux étudiantes marseillaises, confient au magazine Têtu qui est parvenu à les retrouver, qu'elles n'avaient pas préparé leur coup, et qu'elles passaient devant la manifestation "par hasard". Les jeunes filles sont "hétéros", pas forcément engagées dans la lutte pour l'égalité, mais ont fait ce geste sans réfléchir, "par solidarité" avec la cause du mariage et de l'adoption pour tous, sous les cris des membres de l'Alliance Vita. "Pendant qu'on s'embrassait, elles étaient en train de crier 'Vous êtes dégueulasses! Vous êtes pas belles!'" explique Julia. Et d'ajouter: "Sur le moment on a surtout voulu les faire chier! Même si on n'est pas lesbiennes, une femme avec une femme, on trouve ça complètement banal".

Le buzz


Pari réussi! C'est un journaliste de Têtu qui va tweeter en premier le cliché du journaliste de l'AFP, Gérard Julien. Reprise par tous les réseaux sociaux, la photo du "baiser de Marseille" va créer le buzz jusqu'à l'étranger.

D'un côté, selon Le Monde, les militants "pour" le mariage et l'adoption accordés aux homosexuels saluent ce "clouage de bec". De l'autre, les "contre" dénoncent une "imposture bobo bisexuelle".

Quoiqu'il en soit, le temps d'un baiser d'une quinzaine de secondes, Julia et Auriane sont devenues les icônes du mouvement gay et lesbien pour l'égalité, à quelques jours de la présentation du texte en conseil des ministres.

Mylène Lagarde, L'Express.fr

En savoir plus sur:

Nos partenaires