B-Fast s'est envolé vers le Népal

26/04/15 à 21:32 - Mise à jour à 21:32

Source: Belga

L'équipe B-FAST a décollé de Bruxelles en direction du Népal. L'avion militaire qui la transporte emmène aussi quelque dix tonnes de matériel, ce qui nécessite d'effectuer deux escales.

B-Fast s'est envolé vers le Népal

© Belga

L'appareil arrivera normalement lundi vers midi (heure locale) à Katmandou, la capitale du Népal. C'est à ce moment-là que l'équipe saura avec précision où elle travaillera. L'équipe est composée de 43 personnes, des pompiers, de la protection civile, de la Santé publique et de l'armée. Ces personnes sont spécialisées en "urban search and rescue", soit la recherche de survivants sous les décombres. Outre des tentes, de la nourriture et du matériel médical, l'avion transporte tout le matériel nécessaire pour creuser dans les gravats. Font également le voyage quatre chiens, spécialement entraînés à retrouver des victimes vivantes.

La Commission européenne débloque trois millions d'euros d'aide d'urgence

La Commission européenne a décidé de débloquer trois millions d'euros d'aide d'urgence pour faire face à la dévastation provoquée par le tremblement de terre qui a frappé le Népal samedi, a-t-elle annoncé dimanche soir. Cette aide s'ajoute à celle proposée par les Etats membres, dont la Belgique qui envoie dimanche soir une équipe B-FAST pour rechercher des personnes bloquées sous les décombres. L'aide d'urgence européenne est destinée à rencontrer les besoins les plus pressants, et notamment de l'eau potable, des médicaments, des abris d'urgence et des télécommunications. Le Centre européen de coordination des interventions d'urgence, dont certains membres partent avec l'avion belge à Katmandou dimanche soir, va coordonner les propositions d'aide des Etats membres. Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-Moon a également annoncé que l'ONU "se prépare à monter un effort majeur de secours", sans plus de précisions actuellement.

En savoir plus sur:

Nos partenaires