Avion turc abattu : l'Otan se réunira mardi

24/06/12 à 14:34 - Mise à jour à 14:34

Source: Le Vif

L'Otan a confirmé ce dimanche qu'une réunion du Conseil de l'Atlantique nord se tiendra mardi à Bruxelles à la demande de la Turquie après qu'un de ses avions de chasse a été abattu vendredi par la Syrie en Méditerranée. L'appareil en question aurait par ailleurs été localisé.

Avion turc abattu : l'Otan se réunira mardi

© BELGA

"Le Conseil de l'Atlantique nord se réunira mardi à la demande de la Turquie", a indiqué la porte-parole de l'Otan, Oana Lungescu. "Nous prévoyons que la Turquie fera une présentation sur ce récent incident" devant les ambassadeurs des 27 autres pays membres de l'Alliance atlantique, a-t-elle précisé.

Une source diplomatique turque avait indiqué ce dimanche à Ankara que la Turquie réclamait cette réunion urgente, qui se tiendra au siège de l'Otan à Bruxelles.

Mme Lungescu a précisé que la Turquie avait pour cela invoqué "l'article 4 du traité" fondateur de l'Alliance atlantique. Celui-ci prévoit que tout pays membre de l'Otan peut porter une question à l'attention du Conseil et en débattre avec les alliés lorsqu'il estime que son intégrité territoriale, son indépendance politique ou sa sécurité est menacée.

Le ministre turc des Affaires étrangères Ahmet Davutoglu a reconnu ce dimanche que l'avion de type F4 Phantom était entré momentanément dans l'espace aérien syrien, mais il a affirmé qu'il avait ensuite été abattu sans avertissement préalable par les Syriens alors qu'il se trouvait de nouveau dans l'espace aérien international, à 13 milles nautiques des côtes de Syrie. L'appareil serait alors tombé dans les eaux syriennes.

L'épave a peut-être été localisée

Les équipes de sauvetage ont localisé en Méditerranée l'épave du chasseur turc abattu vendredi par la Syrie, a rapporté dimanche la chaîne de télévision turque CNN-Türk.

L'avion pourrait se trouver à 1.300 mètres de profondeur, a affirmé cette chaîne, sans autres détails et sans préciser de source, tandis que le ministère turc des Affaires étrangères, n'était pas en mesure de confirmer ces informations. CNN-Turk ne précise pas non plus le sort des pilotes.

Levif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires