Avion russe abattu: "réunion extraordinaire" de l'Otan "à la demande de la Turquie"

24/11/15 à 14:33 - Mise à jour à 14:32

Source: Afp

L'Otan est "en contact avec les autorités turques", à la demande desquelles elle tiendra mardi après-midi une "réunion extraordinaire" à Bruxelles, après qu'un avion russe a été abattu mardi par l'armée turque à la frontière syrienne, a indiqué à l'AFP un responsable.

Avion russe abattu: "réunion extraordinaire" de l'Otan "à la demande de la Turquie"

© REUTERS

"A la demande de la Turquie, le Conseil de l'Atlantique Nord", principal forum de consultation politique de l'Otan, "tiendra une réunion extraordinaire à 17H00" (16H00 GMT), a indiqué ce responsable.

Ce conseil est composé de hauts représentants des 28 pays membres de l'Alliance atlantique, dont la Turquie fait partie.

"L'objectif de cette réunion extraordinaire du Conseil de l'Atlantique nord est que la Turquie informe les Alliés au sujet de l'avion russe abattu", a précisé le responsable de l'Otan.

L'Otan avait plus tôt indiqué qu'elle suivait "la situation de près" et qu'elle était "en contact avec les autorités turques".

L'armée turque a abattu mardi un chasseur-bombardier Sukhoï Su-24 qui avait, selon Ankara, violé son espace aérien près de sa frontière avec la Syrie, un incident jugé "très sérieux" par Moscou.

Le 5 octobre, le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, avait appelé "la Russie à pleinement respecter l'espace aérien de l'Otan et à éviter une escalade des tensions avec l'Alliance".

"En Syrie, nous avons observé une escalade inquiétante des activités militaires russes", avait-il déclaré, trois jours plus tard, le 8 octobre, au cours d'une réunion des 28 ministres de la Défense de l'Alliance à Bruxelles.

"Ceci est particulièrement pertinent au regard des violations récentes de l'espace aérien de l'Otan par des avions russes", avait-il estimé après qu'Ankara eut vivement dénoncé des incursions aériennes russes à la frontière turco-syrienne.

En savoir plus sur:

Nos partenaires