Avalanche aux Deux Alpes: le professeur en garde à vue pour homicides involontaires

14/01/16 à 18:52 - Mise à jour à 22:11

Source: Belga

Un enseignant qui encadrait un groupe d'élèves emporté par une avalanche meurtrière mercredi dans les Alpes françaises a été placé jeudi en garde à vue pour "homicides involontaires", a déclaré le procureur de Grenoble (sud-est).

Avalanche aux Deux Alpes: le professeur en garde à vue pour homicides involontaires

© AFP

L'enseignant a lui-même été grièvement blessé par l'avalanche, qui s'est déclenchée vers 2.800 mètres d'altitude sur le domaine des Deux Alpes, faisant trois morts, dont deux lycéens et un touriste "probablement" ukrainien, qui skiaient sur une piste noire fermée. Deux autres skieurs ont été grièvement blessés: deux adolescents retrouvés par les secours en arrêt cardio-respiratoire. En tout, dix élèves d'un collège-lycée de la ville de Lyon (centre-est) et l'enseignant ont été emportés vers 16h00 par une coulée de neige, après avoir "enjambé le filet" qui fermait l'accès à la piste, a précisé le procureur Jean-Yves Coquillat lors d'une conférence de presse. Selon lui, "c'est en toute connaissance de cause" qu'ils se sont engagés sur cette piste. "Dès le matin, les élèves avaient manifesté le désir de skier à cet endroit".

Un autre professeur, responsable de la sortie mais qui était resté à l'hôtel avec des élèves, "s'y était opposé", a rapporté M. Coquillat. "L'enquête devra déterminer l'état psychiatrique du professeur (qui accompagnait les skieurs) et sa capacité à encadrer un groupe", a-t-il ajouté. Par ailleurs, un groupe d'une quinzaine de skieurs, composé notamment de Hongrois et de Roumains, faisait du ski hors piste au-dessus de l'endroit où se trouvaient les élèves et aurait pu déclencher l'avalanche en coupant le manteau neigeux, selon des témoins.

"Il y a des risques inconsidérés qui ont été pris", a estimé de son côté Stéphane Sauvebois, maire de Mont-de-Lans, commune sur laquelle se situe la station des Deux Alpes. Le groupe de lycéens était en effet censé évoluer sur les pistes sécurisées par des tirs préventifs d'avalanches en cas de chutes de neige importantes comme ces derniers jours.

La station des Deux Alpes s'élève jusqu'à 3.600 mètres d'altitude. Après les premières chutes de neige importantes de la saison, début janvier, les autorités avaient mis en garde contre le risque élevé d'avalanches dans les Alpes. En début d'année, quatre personnes avaient déjà perdu la vie dans les Alpes françaises dans des avalanches: deux alpinistes lituaniens le 3 janvier en Haute-Savoie, au-dessus d'Argentière, puis un skieur espagnol et un skieur tchèque le 5 janvier en Savoie.

En savoir plus sur:

Nos partenaires