Aurora : la psychiatre de Holmes aurait averti l'université dès juin

02/08/12 à 09:25 - Mise à jour à 09:25

Source: Le Vif

Le Dr Lynne Fenton, qui suivait le tueur présumé de la fusillade d'Aurora, avait averti l'université du Colorado de son inquiétude quant au comportement de James Holmes un mois avant la tuerie.

Aurora : la psychiatre de Holmes aurait averti l'université dès juin

© Image Globe

Elle avait tiré la sonnette d'alarme. La psychiatre qui suivait le tueur présumé de la fusillade d'Aurora avait alerté l'université du Colorado-Denver sur le comportement de James Holmes un mois avant la tuerie, rapporte le Denver Post.

Le Dr Lynne Fenton avait informé une équipe dite d'évaluation des menaces, au sein de l'université, de son inquiétude concernant le jeune homme de 24 ans.

Mais aucune action n'a été entreprise car Holmes était sur le point d'abandonner ses études en neurosciences, affirme le Denver Post citant une source anonyme. "Je suis convaincue, jusqu'à preuve du contraire, que nos personnels ont fait ce qu'il fallait", a déclaré la spécialiste de la schizophrénie.

Reuters n'a pu obtenir confirmation dans l'immédiat des informations du Denver Post. Jacques Montgomery, une porte-parole de l'université, n'a pas souhaité faire de commentaire, rappelant que la justice avait émis une ordonnance de non-publication. En effet, les différents protagonistes du dossier sont tenus par un impératif de silence.

Le Vif.be, avec L'Express.fr

Nos partenaires