Aung San Suu Kyi s'entretient avec l'ambassadeur de Belgique

03/12/10 à 11:32 - Mise à jour à 11:32

Source: Le Vif

L'opposante birmane Aung San Suu Kyi a eu un entretien vendredi à Rangoun avec l'ambassadeur de Belgique, dont le pays occupe actuellement la présidence tournante de l'UE, a indiqué le chef de la diplomatie Steven Vanackere belge dans un communiqué.

Aung San Suu Kyi s'entretient avec l'ambassadeur de Belgique

© EPA

"Le scrutin électoral du 7 novembre n'ayant pas produit l'ouverture espérée, la Belgique, tout comme les autres Etats membres de l'UE, se doit de soutenir l'opposition démocratique en général et Aung San Suu Kyi en particulier", a déclaré dans un communiqué le ministre des Affaires étrangères.

Pour la Belgique, ainsi que pour l'UE, la "priorité reste la libération des quelque 2.100 prisonniers politiques" en Birmanie, souligne le communiqué.

"J'en appelle au régime birman à faire en sorte que la récente libération d'Aung San Suu Kyi soit une première étape vers la libération inconditionnelle de tous les autres prisonniers politiques", a déclaré M. Vanackere.

"Il est indispensable que la voix de l'opposition démocratique, tout comme celle des minorités ethniques et de la société civile soit entendue", a-t-il ajouté.

L'ambassadeur de Belgique a rencontré la prix Nobel de la paix dans la résidence de l'opposante birmane. "Notre ambassadeur a rappelé la position européenne" concernant la Birmanie et "un dialogue s'est ensuite noué sur la situation politique et sociale dans le pays et sur les relations" entre la Birmanie et l'Union européenne, poursuit le communiqué.

Mme Suu Kyi, qui a passé près de 15 des 21 dernières années en résidence surveillée, a été libérée moins d'une semaine après les élections du 7 novembre.

La lauréate du prix Nobel de la paix s'est, depuis, entretenue avec plusieurs diplomates et personnalités internationales, y compris avec le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon par téléphone.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires