Au Sénégal, l'éducation est la "priorité des priorités"

09/12/17 à 15:00 - Mise à jour à 15:20
Du Le Vif/L'Express du 01/12/17

Avec l'aide de la Francophonie, le Sénégal met le paquet pour améliorer la qualité de son enseignement. Objectif : le développement et la stabilité d'un pays qui reste épargné par la fièvre djihadiste.

Dans la cour de l'école de Fatick, ville natale du président sénégalais Macky Sall, des enfants jettent des pierres vers un grand oiseau perché sur un toit en tôle. Pourquoi donc ne laissent-ils pas ce volatile en paix ? Aucun éducateur n'intervient. " Ils veulent simplement le tuer et le faire frire ", répond l'un d'eux d'un ton enjoué. " Ah bon, c'est pédagogique ? " ose-t-on demander du haut de nos critères occidentaux. La réponse fuse, avec le même sourire : " Ce n'est pas pédagogique, c'est social. " En d'autres termes : une façon locale d'occuper les grands groupes dans des écoles qui peuvent s'avérer surpeuplées.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires