Au moins 238 morts dans le puissant séisme au Pakistan

25/09/13 à 06:58 - Mise à jour à 06:58

Source: Le Vif

L'armée pakistanaise était déployée mercredi dans une région pauvre et reculée du Pakistan pour porter secours aux rescapés d'un puissant séisme ayant fait au moins 238 morts et affecté des dizaines de milliers de personnes.

Au moins 238 morts dans le puissant séisme au Pakistan

© Reuters

Le séisme d'une magnitude de 7,7, survenu en fin de journée mardi près de la ville d'Awaran, dans la province pauvre du Baloutchistan (sud-ouest), a été ressenti jusqu'en Inde et en Iran et a même "créé" une île de roches sur la côte pakistanaise dans la mer d'Arabie.

Selon un nouveau bilan des responsables locaux, au moins 238 personnes ont été tuées et des centaines d'autres blessées dans ce séisme qui a ravagé des villages entiers.

"Un total de six districts - Awaran, Kech, Gwadar, Panjgur, Chaghi et Khuzdar - et une population de plus de 300.000 personnes ont été affectées par ce séisme", a déclaré à l'AFP Jan Muhammad Baledi, porte-parole du gouvernement provincial.

"Nous manquons sérieusement de services de santé. Il n'y a aucun endroit où nous pouvons traiter les blessés dans les hôpitaux locaux. Nous tentons de transférer les blessés graves à Karachi par hélicoptères et les autres dans districts voisins", a-t-il ajouté.

"Les secouristes tentent de retrouver les corps (dans les décombres) mais notre priorité est vraiment de transporter les blessés dans des hôpitaux le plus vite possible", a précisé Azad Gilani, ministre provincial de l'Intérieur.

Les autorités pakistanaises ont décrété l'état d'urgence dans une partie du Baloutchistan.

Sur la côte de la Mer d'Arabie, en face du port stratégique de Gwadar, un gigantesque monticule de roches, tel une île, a émergé de l'eau après le séisme, ont indiqué des responsables. "L'île fait environ 30 mètres de hauteur et 60 mètres de large. Elle est apparue après le tremblement de terre", a dit à l'AFP Tufail Baloch, un haut responsable de Gwadar. Une monticule de roches similaire était apparu au même endroit il y a environ 60 ans avant de disparaître sous les eaux, a-t-il indiqué.

Le séisme a aussi été ressenti dans les grandes villes du sud du Pakistan comme Karachi, monstre urbain de près de 20 millions d'habitants, où des employés ont couru à l'extérieur de leurs bureaux, et même à Ahmedabad, en Inde, et dans l'est de l'Iran.

En avril dernier, un puissant séisme dans l'est iranien avait fait 41 morts, dont 40 dans une ville frontalière du Baloutchistan, et affecté plus de 12.000 personnes.L'état de délabrement des infrastructures, comme les routes et les cliniques, avait alors compliqué l'acheminement de l'aide, provoquant la colère de nombreux habitants. En 2005, un séisme de magnitude 7,6 au Cachemire (nord-est) avait fait 73.000 morts et privé de foyers des millions de personnes, l'une des pires catastrophes naturelles de l'histoire du Pakistan.

Une île "pousse" après le séisme

En savoir plus sur:

Nos partenaires