Au moins 12 morts lors de la fusillade en Angleterre

03/06/10 à 10:54 - Mise à jour à 10:54

Source: Le Vif

Le dernier bilan de la fusillade en Angleterre est de 12 morts et 25 blessés. L'auteur des faits serait un chauffeur de taxi qui s'est suicidé après sa virée meurtrière.

Au moins 12 morts lors de la fusillade en Angleterre

© Reuters

Depuis la fenêtre de sa voiture, le suspect identifié comme Derrick Bird, un taximan divorcé de 52 ans, a ouvert le feu dans une trentaine d'endroits pendant plus de trois heures, semant la panique dans la région touristique des Lacs (nord-ouest). Le bilan est particulièrement lourd : 12 morts, 25 blessés, dont trois dans un état critique, selon Stuart Hyde, le porte-parole de la police du Cumbria. Le corps d'un homme a été retrouvé peu après les faits près de la ville de Boot. La police a confirmé en fin d'après-midi qu'il s'agissait du cadavre de Derrick Bird, estimant qu'il s'était sans doute donné la mort. Deux armes ont été retrouvées à ses côtés.

L'homme était "tranquille" selon ses proches. Il était chauffeur de taxi depuis plus d'une vingtaine d'années, père de deux enfants, il vivait seul. "Honnêtement, c'était un type tranquille, je suis absolument sous le choc", a déclaré Sue Matthews, une employée d'une société de taxis de Whitehaven. Selon un de ses amis, Peter Leder, Bird était "sociable, bien connu de tous, tout le monde l'aimait bien". Lorsqu'ils se sont parlés la veille au soir, Bird lui a toutefois dit "tu ne me reverras pas", a déclaré M. Leder sur la chaîne CNN. "Vous auriez dit qu'il était très placide, très tranquille, très secret, je pense vraiment que quelque chose l'a fait sortir de ses gonds", a témoigné sur la BBC John Kane, un voisin qui l'a connu.

"Nous ne comprenons pas à ce stade la véritable motivation derrière tout cela et ne pouvons établir si c'était prémédité ou si c'était une attaque aveugle", a précisé le porte-parole. "Notre priorité est maintenant d'essayer de trouver ce qui a provoqué tout cela et où M. Bird a été ces dernières 24 heures", a ajouté le porte-parole, qui a lancé un appel à témoins.

Intervenant devant la chambre des Communes, le Premier ministre David Cameron s'est dit "choqué et effaré" par ce drame. "Le gouvernement fera tout son possible pour aider la population locale et tous ceux qui ont été affectés", a annoncé M. Cameron, qui s'exprimait pour la première fois en tant que Premier ministre lors de la traditionnelle séance hebdomadaire des questions au chef du gouvernement à la chambre des Communes.

Cette fusillade est l'une des pires survenues ces dernières décennies au Royaume-Uni, où la législation sur les armes à feu est très stricte. En 1987, un homme de 27 ans, Michael Ryan, avait abattu 14 personnes dans la ville de Hungerford (sud de l'Angleterre). En 1996, 16 écoliers âgés de cinq et six ans ainsi que leur professeur, avaient été tués dans le gymnase d'une école primaire de Dunblane (centre de l'Ecosse), par un homme de 43 ans, Thomas Hamilton.

LeVif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires