Atterrissage d'urgence d'un A380: un problème de conception ?

05/11/10 à 08:38 - Mise à jour à 08:38

Source: Le Vif

L'avarie moteur subie jeudi par un Airbus A380 de Qantas, le contraignant à un atterrissage d'urgence à Singapour, est peut-être due à un problème de conception, a déclaré vendredi le directeur général de la compagnie aérienne australienne, Alan Joyce.

Atterrissage d'urgence d'un A380: un problème de conception ?

© Reuters

Joyce, qui a révélé que plusieurs des pneus de l'avion avaient éclaté à l'atterrissage, a également indiqué que la compagnie espérait reprendre les vols de sa flotte d'A30 d'ici 48 heures après vérification de l'ensemble des appareils. "Nous pensons qu'il s'agit fort probablement d'une avarie matérielle ou d'une question de conception", a déclaré M. Joyce lors d'une conférence de presse.

L'Airbus A380 était équipé de moteurs Trent 900 du motoriste britannique Rolls Royce, lequel a recommandé des examens sur l'ensemble des moteurs de ce type. Ce moteur, spécialement développé pour le très gros porteur d'Airbus, équipe les appareils de Lufthansa, Singapore Airlines et Qantas. Après vérification de l'ensemble des moteurs, Qantas espère reprendre les vols de ses A380 d'ici 48 heures, a également indiqué M. Joyce.

M. Joyce a également indiqué que plusieurs pneus de l'appareil avaient éclaté à l'atterrissage. "L'appareil devait être lourd à l'atterrissage. Certains pneus ont éclaté. Mais cela n'a pas été significatif", a déclaré M. Joyce. L'Airbus de Qantas, qui assurait un vol entre Singapour et Sydney, a connu des problèmes six minutes après avoir décollé de Singapour, alors qu'il survolait l'île de Batam, située en Indonésie mais très proche de la ville-Etat. Aucun des 440 passagers et des 26 membres d'équipage n'a été blessé lors de l'incident, qualifié de "significatif" par Airbus.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires