Attentats en Turquie: Damas nie toute implication

12/05/13 à 11:48 - Mise à jour à 11:47

Source: Le Vif

Le régime syrien a démenti dimanche toute implication dans le double attentat qui a fait 46 morts dans une localité turque frontalière, réfutant ainsi les accusations d'Ankara.

Attentats en Turquie: Damas nie toute implication

© Reuters

"La Syrie n'a pas commis et ne commettra jamais un tel acte car nos valeurs ne nous le permettent pas", a affirmé le ministre syrien de l'Information, Omrane al-Zohbi, dans une conférence de presse retransmise à la télévision publique.

"Nous avons été attristés par la mort de martyrs" samedi dans la localité de Reyhanli, dans le sud de la Turquie, près de la frontière avec la Syrie, a ajouté le ministre. "C'est (Reccep Tayyib) Erdogan qui doit être questionné sur cet acte (...). Lui et son parti en assument la responsabilité directe", a poursuivi M. Zohbi, qualifiant le Premier ministre turc d'"assassin".

Le double attentat de Reyhanli est l'attaque la plus meurtrière enregistrée en Turquie depuis plusieurs années, et en particulier depuis le début du conflit en Syrie voisine en mars 2011.

Le gouvernement turc, ancien allié de Damas, soutient désormais l'opposition et les rebelles contre le président Bachar al-Assad. Le ministre turc de l'Intérieur, Muammer Güler a annoncé samedi que les auteurs du double attentat étaient liés à des organisations proches du régime syrien.

"Les personnes et l'organisation qui ont mené (l'attaque) ont été identifiées. Il a été établi qu'elles étaient liées à des organisations soutenant le régime syrien et ses services de renseignement", a-t-il assuré.

Nos partenaires