Attentats de Paris : un Algérien soupçonné d'avoir aidé les terroristes arrêté par hasard

11/06/16 à 16:57 - Mise à jour à 16:57

Source: Belga

La police de l'Etat allemand de Rhénanie-du-Nord-Westphalie aurait arrêté par hasard en avril un Algérien soupçonné d'appartenir à l'organisation djihadiste Etat islamique et d'avoir notamment été en contact avec Salah Abdeslam et Abdelhamid Abaaoud, tous deux impliqués dans les attentats de Paris du 13 novembre, selon un article du magazine allemand Der Spiegel paru samedi.

Attentats de Paris : un Algérien soupçonné d'avoir aidé les terroristes arrêté par hasard

L'escorte policière amenant Salah Abdeslam à la prison de Fleury-Merogis. © AFP/Dominique Faget

D'après le magazine, la police a arrêté Bilal C. fin avril à Aix-la-Chapelle pour vol et infractions à la législation sur le droit de séjour. Après enquête plus approfondie, il est apparu que l'homme faisait partie du groupe Etat islamique.

Selon Der Spiegel, l'intéressé aurait été en contact avec Salah Abdeslam et Abdelhamid Abaaoud. Citant des informations des services secrets français, la publication révèle que l'individu se serait en particulier renseigné sur les possibilités pour les auteurs des attentats de Paris de traverser l'Europe via les routes empruntées par les réfugiés.

L'Algérien serait en outre lié à Ayoub El K., qui avait tenté d'ouvrir le feu en août 2015 sur des voyageurs dans un train Thalys. Le parquet fédéral allemand a depuis lors repris l'enquête en main et n'a pas souhaité répondre aux sollicitations du Spiegel.

En savoir plus sur:

Nos partenaires