Attentat déjoué en France: un arsenal "d'une ampleur inédite" découvert

30/03/16 à 20:46 - Mise à jour à 21:14

Source: Afp

L'arsenal découvert la semaine dernière dans un appartement d'Argenteuil, en région parisienne, après l'interpellation du djihadiste français présumé Rida Kriket montre "à l'évidence les préparatifs d'une action terroriste imminente", même si "aucune cible précise n'a été identifiée", a déclaré mercredi le procureur chargé de l'enquête, François Molins.

Attentat déjoué en France: un arsenal "d'une ampleur inédite" découvert

Francois Molins March 30, 2016 in Paris © AFP

"A ce stade des investigations, si aucune cible précise projetée n'a pu être identifiée, tout laisse néanmoins à penser que la découverte de cette cache a permis d'éviter la commission d'une action d'une extrême violence par un réseau terroriste prêt à passer à l'acte", a déclaré M. Molins lors d'une déclaration à la presse.

Dans l'appartement d'Argenteuil, les policiers ont découvert un arsenal "d'une ampleur inédite: fusils d'assaut, armes de poing et explosifs, dont du TATP, l'explosif artisanal prisé par les jihadistes de l'EI.

Après six jours de garde à vue, le principal suspect de ce projet d'attentat "imminent" en France a été inculpé et placé en détention mercredi par la justice française, dans le cadre d'une vaste enquête allant de la Belgique aux Pays-Bas.

Reda Kriket, un ex-braqueur français de 34 ans, a été mis en examen notamment pour "participation à une association de malfaiteurs terroriste criminelle", et détention d'armes et d'explosifs, a annoncé le procureur chargé de l'enquête, François Molins.

Déjà condamné en Belgique dans une affaire de terrorisme et soupçonné d'avoir séjourné dans les rangs de l'Etat islamique (EI) en Syrie, Reda Kriket a été arrêté jeudi dernier en région parisienne.

Nos partenaires