Attaque chimique présumée en Syrie: le Conseil de sécurité réuni en urgence

09/04/18 à 21:12 - Mise à jour à 22:21

Source: Afp

Les 15 membres du Conseil de sécurité de l'ONU se sont réunis lundi en urgence pour discuter de l'attaque chimique présumée menée samedi à Douma en Syrie qui a fait des dizaines de victimes.

Attaque chimique présumée en Syrie: le Conseil de sécurité réuni en urgence

© REUTERS

La réunion a été convoquée par neuf membres du Conseil de sécurité, emmenés par les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni. La Russie a démenti le recours samedi par le régime syrien à des armes chimiques.

La Russie a mis en garde lundi contre "de graves conséquences" en cas de frappes aériennes occidentales en Syrie, après l'attaque chimique présumée de samedi dont l'existence est niée par Moscou.

"Nous appelons les Occidentaux à renoncer à la rhétorique guerrière", a souligné à l'ONU l'ambassadeur russe Vassily Nebenzia lors d'une réunion du Conseil de sécurité consacrée à la Syrie. "Il n'y a pas eu d'attaque chimique" samedi à Douma, a-t-il ajouté, en parlant "d'absence de preuves".

"Le monde doit voir que justice a été rendue"

L'ambassadrice américaine à l'ONU, Nikki Haley, a affirmé lundi que le moment était venu "de rendre justice" après l'attaque chimique présumée samedi à Douma.

"Nous en sommes arrivés à un point où le monde doit voir que justice est rendue". "Qui a fait cela? Seul un monstre peut faire cela". "Les Etats-Unis sont déterminés à voir ce monstre qui a lâché des bombes chimiques sur le peuple syrien rendre des comptes", a-t-elle ajouté lors de la réunion en urgence du Conseil de sécurité

Nos partenaires